AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 NAËL ≡ toujours là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naël Fitzgerald
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 385
› avatar : Tyler Blackburn
› crédits : Shiya
› pseudo : Australia.


MessageSujet: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 12:58


fitzgerald, naël tanner
vivre sa vie.
❖❖❖
nom tout le monde me connait mieux sous le nom de Hawkins, mais après de nombreuses histoires ma famille et moi même avons décidé de prendre le nom de jeune fille de ma mère, Fitzgerald. prénom(s) mon premier est Naël, et mon tout est Naël Tanner. âge je vais tout droit sur mes 23 ans. date, lieu de naissance je suis né ici, sur cette bonne vieille île, Anchorage, le 26 août 1991. origines Grâce à ma mère je suis américain, mais apparemment mon père est un européen, plus précisément un anglais. Oui je ne vous le fait pas dire, on en apprend tous les jours. statut civil cela fait quelques temps que je suis en couple. orientation sexuelle hétérosexuel, mais je ne rien contre les gays, chacun son choix. étude ou boulot je suis en troisième année de fac de sport, mais pour payer les factures faut bien travailler à côté. J'adore le snow, et l'enseigner me rend encore plus dingue. caractère affectueux - attentif - audacieux - bagarreur - bavard - blagueur - borné - confiant - courageux - curieux - direct - dissipé - dynamique - emporté - entier- exigent - fiable - fidèle - fier - lucide - motivé - optimiste - passionné - penseur - sociable - . groupe lavander. avatar Tyler Blackburn.

je déteste les pieds, c'est vraiment trop laid + j'adore le chocolat, quand j'en mange j'en ai jusqu'au front + j'accorde peu de confiance aux gens + j'ai un tic, quand je m'énerve je me mords les lèvres + je déteste les gens qui me posent trop de questions sur ma famille + j'adore m'effondrer dans de la neige + je suis un vrai casse cou + j'ai un tic, je me recoiffe tout le temps + je déteste écrire + mais j'adore lire, c'est toujours mieux quand c'est fait par les autres + je suis un vrai adepte aux jeux vidéos + j'ai un tic, je dois tout le temps avoir un lit bien fait, même si je suis assez bordélique + je déteste mon père, à cause de lui je suis dans la moïse + j'adore ma famille, on plonge tous ensemble et jamais on ne se quittera + j'ai un tic, quand on me parle de mon père je fronce le front + je déteste les petits pois, c'est vraiment pas bon + j'adore chanter sous la douche et danser en même temps + je suis un piètre cuisinier + je ne connais pas tous mes tics + je déteste me prendre la tête + mais j'adore m'embrouiller + je suis quelqu'un d'assez incompréhensible + je déteste les gens que me disent que ce n'est pas bien de fumer + j'ai une vie de merde, j'adore fumer pour l'oublier + je dois faire du sport tous les jours, sinon je suis de très mauvaise humeur + ah si j'ai un autre tic, quand je goûte quelque chose que je n'aime pas je ne peux m'empêcher de relever le coin de la lèvre + je déteste me coiffer + j'adore faire la vaisselle, c'est assez crétin de dire ça + j'ai déjà fumé un peu toutes les drogues vendues sur l'île + je déteste les gens trop coincés + j'adore taquiner mes amis jusqu'à ce qu'ils s'énervent + je claque des dents quand j'ai froid, c'est assez horrible comme bruit + les planches et moi faisons qu'un, sur terre, neige, eau je fais ce que vous voulez + je connais tous les recoins de l'hôpital et je suis un fidèle patient des docteurs, demandez moi combien j'ai de cicatrices
que pensez-vous de la légende? y croyez-vous? non mais c'est quoi ce délire de légende? Qui est assez crétin pour y croire? Hé les gars vous être réaliste un peu, et ouvrir les yeux, ça n'existe pas ses conneries. C'est juste des histoires que l'on raconte aux passants. ça intrigue les gens, et tout ce qui intrigue attire. Ne cherchez pas midi quatorze heure, c'est des bobards tout ça.parlez-nous de votre vie sentimentale, de manière générale. vous voulez vraiment qu'on en parle? Non mais on peu parler de vous si vous voulez. Qu'est-ce que vous aviez mangé hier au diner par exemple. C'est pas con comme question! Non, tu t'en fou? Bon ça va je vais y répondre à ta question! Bah c'est compliqué voilà, c'est compliqué. Je suis assez partagé et à la fois assez paumé dans ma tête et dans ma vie.Y a Sansa ma meilleure amie et de l'autre y a "Faith" ma copine. Je n'en parle à personne sauf à Gwilym. J'ai toujours été un gars assez perdu, mais là je ne l'ai jamais été autant je pense. êtes-vous plus du genre fétard ou flemmard? je suis un gros flemmard. Non mais vous rigolez! Je suis un sacré fétard, et ça j'en ai payé les frais par plusieurs fois. Je ne parle pas seulement des soirées de beuveries, y a pas que ça dans la vie. Le premier qui me dit que je suis un flemmard je vais lui montrer à quel point je suis un "flemmard"! Je ne reste jamais en place, je suis un peu une pile électrique. Ma famille avait du mal à me supporter par moment! Chacun son problème tant que je m'éclate je m'en fiche. voir des couples heureux, ça vous fait quoi? chacun à le droit de vivre sa vie. Si un couple est heureux je suis heureux pour eux. Bon si c'est un couple gaga qui ne se lâche jamais, là je dis stop! Ô y a pas que l'amour dans la vie! Lâchez vous un peu, et profitez des autres aussi. Oui j'avoue que je déteste les couples collés vingt-quatre heure sur vingt-quatre ensemble. C'est relou, et franchement on n'a plus six ans. pensez-vous que la malédiction à joué sur votre vie sentimentale? arrêtez avec cette malédiction, ça n'existe pas! Faut vous le rentrer dans le crâne, ç-a n'e-x-i-s-t-e p-a-s! Si je suis paumé dans vie sentimentale c'est à cause de moi, et de personne d'autre. Après vous allez me dire que c'est la malédiction qui a fait que ma mère a rencontré le con qui me sert de père?

good to know you
« C’est la première fois que j’écris sur moi-même, enfin je devrai plutôt dire que c’est la première fois que j’écris quoi que ce soit. Je me demande bien pourquoi l’un de mes professeurs a demandé à chacun d’écrire un journal intime. Je ne sais même pas par quoi commencer. Pouaah ça me barbe déjà ce devoir, je ne suis pas arrivée au bout de mes peines, c’est moi qui vous le dis. »



Cher journal intime,
Je m’appelle Naël Tanner Fitzgerald premier du nom, je suis venu sur la planète Terre il y a un peu plus de 22 ans, quatre ans après mes sœurs.  Je vis depuis toujours à Anchorage, une île d’Alaska. Je suis en 3ème année de FAC de sport, et je bosse en tant que professeur de snow pour pouvoir payer les factures que j’empile. Je vis aussi actuellement avec un ami, rencontré lors des soirées jeux vidéos en ligne.

Note : Mr Fitzgerald votre vie semble passionnante, et remplie de joie. Si vous pouvez argumenter le tout ça serait un rêve éveillé.




« Non mais il attend quoi de moi ? Je ne vais pas lui écrire tout un récit sur ma vie. Comme il l’a dit c’est un journal intime, intime je souligne bien le mot. C’est assez personnel, j’ai pas envie qu’il sache tout de moi.  Mais il m’a bien fait comprendre que si je ne lui rendais seulement les lignes écrites au-dessus, je pouvais tirer un trait sur cette année. Bon d’accord, j’ai compris monsieur, je vais faire ce fichu ‘’journal intime’’. Bon la flemme de changer le début, on va laisser ça hein ! Roooh foutu diplôme que je veux, tu auras ma mort un jour. »


Je suis fils unique, et enfant cadet de ma famille. J'ai deux sœurs jumelles, Lexie et Maxine ont seulement trois ans de plus de moi. Nous trois sommes très proche, même très unis. Ma mère qui est nourrice, nous a appris les valeurs familiales. Contrairement à mon père, elle nous a toujours dit de nous aimer, de s'écouter, et de s'entre aider. Oui, visiblement mon père n'a pas eu les mêmes valeurs que ma mère. Preuve, il ne nous parlait jamais de sa famille, même pas une photo rien. Il se faisait même discret sur son enfance et son adolescence. On sait juste qu'il vient des USA, et que sa famille l'a rejeté. Je lui posais de multiples questions, mais il ne voulait pas y répondre, il se mettait même très en colère quand on en lui en parlait. À force de se faire gronder j'ai arrêté de lui en parler, je me suis dit qu'il avait ses raisons et qu'il nous en parlera quand il se sentira prêt. Je vous rassure, ce jour n'est jamais venu. Malgré son passé secret, j'aimais énormément mon père, c'était même mon héros. Je voyais en lui un modèle, quelqu'un de respectable et d'honnête, et je voulais devenir comme lui. Par chance, j'ai su ouvrir les yeux et me forger une autre image de lui. Bref, nous parlerons de lui un peu plus tard, là ce qui est intéressant, c'est ma rencontre avec Sansa, ma meilleure amie. C'est grâce au travail de ma mère qu'elle et moi, nous nous sommes rencontrés. Il était assez difficile de me faire garder, alors j'allais avec elle dans la maison de ses patrons. Cela ne leur posait pas de problème, tant qu'elle effectuait correctement son travail. En même temps, je comprends ma mère, les sous étaient rare à l'époque et puis elle était nourrisse alors pourquoi faire garder ses enfants par une autre nourrisse. Enfin bon, j'avais le même âge que Sansa, et nous nous entendions plutôt très bien, surtout pour les petites bêtises. On formait un sacré binôme, on ne se séparait jamais, et cela agaçait un peu mes sœurs. C'est vrai qu'il y a toujours eu quelque chose de fort entre Sansa et moi, je ne peux pas l'expliquer, c'est comme ça. Tout le monde pense que nous sommes ensemble, mais non pas du tout, y a rien de tout ça entre nous. C'est une amitié extrêmement forte, et on aime se le montrer chaque jour. Certes, il y a quelques gestes assez ambigus, mais entre nous, c'est très clair, c'est vous qui vous mettez des idées en tête. Même dans le groupe tout le monde sait qu'il n'y a rien entre nous, enfin y a eu quelque chose, je me prononce un peu trop vite je pense. Oui, bon j'ai déconné lors d'une soirée. Pas de jugement s'il vous plait, juste laissez-moi vous raconter.

Il y a huit ans, alors que j'étais en train de faire de guignol dans la salle de classe, deux grands policiers sont venus interrompre le cours. Là, je peux vous assurer que la salle n'a jamais été aussi silencieuse. On pouvait entendre une mouche voler, bon y avait pas de mouche mais s'il y en avait eu une on aurait pu en entendre une. On s'échangeait tous des regards, on se demandait pourquoi ils étaient là, et surtout pour qui ? J'étais loin de me douter que c'était pour moi. Je pensais qu'ils venaient pour Josh, le gars toujours au fond de la classe avec sa capuche sur la tête. Il fournissait de la drogue à la plupart des accros de l'école. Quand ils prononcèrent mon nom, j'ai immédiatement arrêté de regarder tout autour de moi, c'est même le regard des autres qui s'est tourné vers moi. C'était un moment plus que gênant, tout le monde me regardait, des chuchotements se faisaient entendre ... Je me suis donc levé pour les suivre, je n'osais même pas regarder derrière moi. Au passage, j'ai croisé le regard de Sansa. Je voyais qu'elle était inquiète et qu'elle se posait plein de questions. Malheureusement, je ne pouvais rien lui dire, car moi-même, je ne savais pas ce que j'avais fait. Elle semblait si inquiète qu'en passant, je lui ai caressé les cheveux, et lui ai adressé mon plus beau sourire. Une fois dos à elle, j'ai tout de suite ravalé se sourire faux. J'étais inquiète, deux jours avant j'avais volé des bonbons dans une boutique pour un pari. Quand même, qui est arrêté pour si peu ? C'était la première fois que je faisais ça, et puis s'ils m'arrêtaient ils m'auraient déjà mis les menottes, non ? Puis j'aurais déjà eu droit à tous leurs blablas. Ouais, mais ils ne m'avaient quand même toujours rien dit. Je n'osais pas non plus demander pourquoi ils m'emmenaient, et où ? Autant vous dire que je n'ai jamais était aussi silencieux, j'avais presque les larmes aux yeux. Non mais comprenez-moi, j'avais 15 ans, j'étais tout jeune à ce moment-là. Normalement c'était ma mère qui gérée mes affaires, mais là maman n'était pas là. J'allais devoir m'en occuper tout seul. Mon père non plus n'était pas là pour moi, il était soit disant parti pour affaires. Je flippais plus que jamais, et je me demandais bien comment j'allais pouvoir m'en sortir.
Une fois au poste, je me suis rendu compte que je n'étais pas le seul à avoir été appelé. Dans le bureau du shérif se trouvaient ma mère, Lexie ainsi que Maxine. Toutes trois étaient en panique totale : ma mère ne tenait pas en place, Maxine n'arrêtait pas de suivre du regard les mouvements du shérif et Lexie ne faisait que de se mordre les lèvres. Une fois arrivé dans le bureau, maman s'était jeté sur moi pour m'enlacer longuement. Une fois libéré de son emprise, j'avais constaté qu'on n'était pas seule dans la pièce. En face, il y avait le shérif en chef, puis sur les côté trois hommes en costume. À leur air sérieux, j'avais tout de suite deviné qu'ils étaient des fédéraux. Autant dire que ça sentait très très très mauvais pour nous. Ce n'était sûrement pas pour mon vole de bonbons qu'on était là, ah ça non ! Mais alors je me demandais bien pourquoi on était là. On m'avait demandé de m'installer auprès Lexie, et l'interrogatoire commença. On nous avait posé tout un tas de questions sur notre famille, puis sur notre père, qui il était, qu'est-ce qu'il faisait, pourquoi il n'était pas ici avec nous. On ne comprenait pas vraiment toutes ses questions. Ils le connaissaient bien, tout le monde se connait sur l'île. Le shérif savait très bien qui on était et qui était mon père. Non mais c'était quoi toutes ses questions à la con ? On avait bon leur donner des réponses rien ne leur convenaient. Ils nous accusaient d'être nous aussi dans l'affaire. Mais dans quelle affaire ? Ils nous demandaient où est-ce qu'il s'était caché. Mais caché de quoi ? Pour nous, c'était tout simplement une grosse farce, je croyais même que c'était une caméra cachée. Nous sommes restés là dans ce bureau pendant plus de deux heures. Quand finalement les fédéraux sortirent de la salle, je n'avais plus l'envie de rire, ni de chercher une caméra cachée, j'étais juste dépité. En effet, ce n'était pas pour un vol de bonbons qu'on a été appelé au bureau du shérif, c'était pour tout autre chose. Ceci n'était rien à côté de ce qu'on venait d'apprendre. Maman, Lexie et Maxine étaient en pleur, alors que moi j'étais là planté sur cette chaise le regard dans le vide, la bouche à moitié ouverte, j'étais incapable de comprendre.
On accusait mon père d'avoir commis dans le passé plusieurs cambriolages importants à l'aide de deux hommes armés comme lui. Beaucoup d'argent, de bijoux et d'œuvres ont été volés lors de ces braquages. Quand on vous dit ça sur homme aussi gentil que mon père, vous vous dites qu'il y a un problème qu'ils le confondent avec une autre personne, ce n'était pas possible. Là, il ajoute qu'il a tué plusieurs personnes lors de ces casses, et que sa véritable identité est Thomas Johnson, un homme originaire de Liverpool en Angleterre. Quoi, mais n'importe quoi ! Pour moi, ils déliraient totalement. Mon père n'était pas du tout ce genre d'homme. Vous vous rendez compte, on accuse votre père d'avoir commis des choses impardonnables. Comment-vous vous sentirez ? Je vais vous dire comment vous vous sentirez, vous aurez honte, vous serez abasourdi et apeuré à la fois. C'est vrai croyez-moi, imaginez cela veut dire que vous aviez vécu avec un inconnu, mon père est un inconnu, un menteur qui profite des gens honnêtes. Non seulement j'ai dû remettre toute ma vie en question, mais j'ai été rejeté par la plupart de mes amis. Tout le monde pensait que ma famille et moi-même étions dans le coup, et qu'on préparait quelque chose en secret. Mais arrêtez, nous n'avions rien à voir avec ce qu'il a fait. On ne savait même pas qu'il nous cachait sa véritable identité. Pour nous, il venait d'une petite ville du Texas, il s'appelait Dean Lucas HAWKINS. On s'est tout autant fait berner que vous, voir même plus. Pourtant, vous nous aviez traités comme des moins-que-rien, toujours à nous éviter, toujours à parler dans notre dos, toujours à nous insulter. J'ai honte de ce qu'a fait mon père, je me fous de ce qu'il est devenu, je me fous qu'il ne revienne jamais, mais j'ai encore plus honte de votre comportement. Vous nous aviez promis tant de choses quand les fédéraux sont venus nous apprendre la nouvelle, vous n'en croyez pas un mot, vous aviez dit être toujours là pour nous. Tous, vous l'aviez promis, et quasiment personne ne l'a fait. Allez au diable ! Par votre faute ma mère a perdu son travail, par votre faute elle se sentait mal partout où elle allait, par votre faute elle est tombée en dépression, par votre faute elle est hospitalisée. Vous attendez quoi, que l'un de nous meurt ? C'est ça votre grand projet ? Bravo, vous pouvez être fier de vous, oui, vous nous avez tous tués, jamais nous ne serons les mêmes. Les Hawkins que vous aviez connus n'existent plus, désormais, ce sont les Fitzgerald, des personnes différentes et qui ont le cœur lourd. Mon père n'est pas un exemple, mais nous n'avions rien à voir avec ce qu'il a fait ! Ma mère et lui ne se connaissaient même pas quand il a fait ça, il était en Angleterre et elle ici auprès de la plus part d'entre vous. Mes soeurs et moi nous n'étions même pas nés, alors de quoi vous accusez-nous. Hein de quoi ? D'avoir croisé son chemin, d'avoir cru en lui ? On a tous été naïf, ma mère la première, mais elle a vu comme vous tous quelqu'un de gentil qui voulait s'intégrer à l'île. Arrêtez, s'il vous plait arrêtez. Vous ne voyez pas que son passé a largement détruit notre famille. Arrêtez de vous acharner, on est déjà bousillé de l'intérieur. Ma sœur a déconné, j'ai déconné sous la pression, Lexie a foutu son mariage en l'air, et j'ai foutu ma plus belle amitié à terre.

Là, je vois bien votre regard inquisiteur venir, ainsi que la question qui précède. Ces dernières années étaient assez dures pour ma famille, et nous avions perdu pied à quelques instants. J'avoue que j'ai fait pas mal de conneries à cette époque-là. Plus je me faisais mal physiquement et mieux, je me sentais. J'essayais toutes les cascades possibles, je fumais n'importe quoi et je m'en contre-fichais de finir à l'hôpital. Oui, le mec ne tient pas à sa vie, on peut dire ça. Je me suis cassé tous les os possibles, et j'avais des bleus sur tout le corps. Je faisais pitié à voir. Mes amis essayaient tant bien que mal de me soutenir, mais je voyais bien que leur présence auprès de moi gênait beaucoup de monde, y compris leurs parents. Alors je me suis un peu évaporé. J'ai coupé les ponts si vous préférez. Seulement, ils ne sont pas mes meilleurs amis pour rien. Ils ne voulaient pas me lâcher, et moi non plus. En général, on se retrouvait là où personne ne nous dérangerait, là où il n'y aurait rien que nous cinq. C'est grâce à ces moments-là que je n'ai pas plongé dans la folie comme ma mère. C'est grâce à eux, et je leur dois un grand merci.
Un soir alors que je me trouvais avec eux, j'ai merdé totalement. En secret, avec la bande, on s'était retrouvé dans notre cachette. Là, on avait bu tout ce qui nous passer sous la main, et on fumait tout sauf du tabac. Personne n'était clin, tout le monde déconnait et disait un blabla incompréhensible. Tout n'est pas vraiment clair dans ma tête mais j'ai quelques passages que j'aimerai bien effacer de ma mémoire. Avec Sansa, ça a toujours été très ambigu entre nous, mais ce soir-là, c'était la totale. Depuis quelque temps, je commençais à me poser des questions sur notre relation. Oui, la plupart de mes copines me reprochaient d'être trop proches de Sansa. Normal, c'est ma meilleure amie. Mais pour elles s'étaient bien plus que cela, elles disaient qu'on était amoureux l'un de l'autre et qu'on se voilait juste la face. Je pensais qu'elles étaient juste jalouses, car je n'étais pas vraiment très attentionné et que je préférai passer du bon temps avec mes amis plutôt qu'avec elles. Mais après ce qui s'est passé ce soir-là, j'ai vraiment commencé à me poser tout un tas de questions. Quoi ? Quel était l'élément déclencheur ? Bon j'étais une épave ce soir-là, et Sansa n'était pas vraiment mieux non plus, il faut dire ce qu'il est. Tout le monde était parti se coucher, sauf, nous deux. Et je ne sais pas comment, mais je me suis mis à l'embrasser. Non pas sur la joue, non le vrai baiser. Il ne faut pas trop m'en demander, je n'ai que quelques images en tête. Je me souviens qu'elle ne m'a pas renvoyé paitre et qu'au contraire elle avait continué à m'embrasser. Après je vois que des vêtements partent dans tous les sens, enfin bon je ne vais pas vous faire un dessin, vous aviez compris. Un peu plus tard dans la nuit, je me suis réveillé nu à ses côtés. Je me souviens m'être demandé qui m'avait bizuté et pourquoi on m'avait mis à poil. Puis finalement, j'ai remarqué que je n'étais pas seul à être nu, Sansa l'était également. Certaines images sont remontées à ma mémoire, et je n'ai pas pu m'empêcher de me rhabiller dans la foulée. J'avais 16 ans et je venais de faire ma première fois avec ma meilleure amie. J'avais totalement perdu les pédales ! Bien entendu que je me suis senti con, et minable à la fois. Elle aussi venait de perdre sa virginité, et tout ça parce que je n'avais plus le contrôle des choses. Au début, j'ai voulu partir en courant, mais je me suis dit que ce n'était pas la bonne chose à faire. J'ai alors attendu son réveil pour lui dire d'oublier ce qu'il venait de se passer, que j'étais juste trop défoncé pour savoir ce que je faisais, que j'étais désolé pour tout car c'était une erreur de ma part... Je ne sais pas vraiment comment elle l'a pris, car depuis entre nous deux s'est assez tendu. D'un côté, j'ai tellement honte de mon comportement et de l'autre elle m'adresse à peine la parole. En tout cas depuis cette nuit, je peux vous dire que je n'ai plus touché à l'alcool et à la drogue. Je pense que j'ai trop dérapé et que si je continue sur cette pente glissante, je vais finir par tout perdre.

prénom/pseudo mon petit nom est mathilde, mais on m'appelle tout le temps mathou, non parce que je suis un gros chat. Les gens aiment bien tous les surnoms en ou je crois.  Rolling Eyes Sur les forum j'utilise le nom Australia. âge je fonce sur mes 20 ans. tu es... j'étais un scénario, mais ça c'était avant.   Maintenant je suis un personnage inventée par ma simple imagination, qui des fois par un peu trop loin je l'accorde.    comment as-tu découvert le forum? je suis une fidèle de TL, alors quand une version s'achève et qu'une autre commence, je ne peux que suivre le staff.    t'en penses quoi? m-a-g-i-f-i-q-u-e fréquence de connexion comme toujours, je ne sais pas, cela dépendra des mes heures de boulots. un petit mot? bravo les loulous vous avez fait un travail mortel! Je sais que vous ne teniez plus en place, maintenant vous pouvez vous lâchez sur votre petit bijou.   

Code:
<taken>tyler backburn</taken> ♢ <nm>naël fitzgerald.</nm>


_________________
    le choix
    ET SI FINALEMENT J'AVAIS CHOISI LA FACILITE ET NON LA REALITE? JE L'AIME, JE T'AIME, ON S'AIME! ON DEVRAIT ETRE POLYGAME, C'EST PLUS SIMPLE.
    code broadsword.


Dernière édition par Naël Fitzgerald le Jeu 26 Juin - 9:10, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël Fitzgerald
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 385
› avatar : Tyler Blackburn
› crédits : Shiya
› pseudo : Australia.


MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 12:59

Je suis trop nase, je vous finis ça demain les zouzou!!       

_________________
    le choix
    ET SI FINALEMENT J'AVAIS CHOISI LA FACILITE ET NON LA REALITE? JE L'AIME, JE T'AIME, ON S'AIME! ON DEVRAIT ETRE POLYGAME, C'EST PLUS SIMPLE.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 19:28

une autre tête connue   
bienvenue sur cette nouvelle version toi
Revenir en haut Aller en bas
Jackie Specter
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 24/04/2014
› baisers volés : 522
› avatar : nikolina dobreva
› crédits : à venir
› pseudo : pan. (manon)


MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 20:12

naeeeeel (re)bienvenue I love you

_________________
i see fire ◈
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël Fitzgerald
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 385
› avatar : Tyler Blackburn
› crédits : Shiya
› pseudo : Australia.


MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 20:13

Aaaaah les copains!!   

_________________
    le choix
    ET SI FINALEMENT J'AVAIS CHOISI LA FACILITE ET NON LA REALITE? JE L'AIME, JE T'AIME, ON S'AIME! ON DEVRAIT ETRE POLYGAME, C'EST PLUS SIMPLE.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 22:06

(re)bienvenue  bonne chance pour ta fiche  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 22:37

Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Kiran Grayson
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 06/05/2014
› baisers volés : 275
› avatar : max irons
› crédits : schizophrenic
› pseudo : little-s (steffie)

MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 23:17

mathiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiilde   
bon retour avec nous et bon courage pour ta fiche    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanley Hemmings
✰ Everybody lies...
avatar
› date d'arrivée : 28/04/2014
› baisers volés : 423
› avatar : lucy hale
› crédits : avatar (me) ✰ sign@tumblr
› pseudo : wasterains; lily


MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 23:24

MON MEILLEUR AMI D'AMOUR QUE J'AIME   

je suis ravie de te revoir parmi nous, bienvenue et bon courage pour ta fiche   

_________________
i gotta get thru this
j’aurais jamais cru qu’on pouvait se faire du mal en s’aimant trop. mais peut être que si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël Fitzgerald
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 385
› avatar : Tyler Blackburn
› crédits : Shiya
› pseudo : Australia.


MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 23:31

MERCI TOUT LE MONDE!!   

Steffie, Lily aaaaaah!!   Pas de soucis pour la fiche!!   

_________________
    le choix
    ET SI FINALEMENT J'AVAIS CHOISI LA FACILITE ET NON LA REALITE? JE L'AIME, JE T'AIME, ON S'AIME! ON DEVRAIT ETRE POLYGAME, C'EST PLUS SIMPLE.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwilym Bellamy
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 25/04/2014
› baisers volés : 310
› avatar : Daniel Sharman
› crédits : Wιɢɢα (avatar)
› pseudo : Daily Planet (Marine)


MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Ven 13 Juin - 23:39

MATHILDE   
Bon retour à la maison ma belle !!! Bon courage pour la suite de ta fiche   

_________________
Para mi locura no existe una cura que no sea tu boca. Que abre el mundo. Que yo me derrumbo si te marchas sola [...] Me llaman loco si me equivoco y te nombro sin querer. Me llaman loco por dejar tu recuerdo quemarme la piel ► el beso, pablo alborán
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Sam 14 Juin - 2:12

bienvenue et bon courage pour ta fiche. (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Sam 14 Juin - 2:34

Bienvenu parmi nous très bon choix de vava   courage pour ta fiche   
Tiens je ne connais pas ta célébrité *inculte*
Revenir en haut Aller en bas
Naël Fitzgerald
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 385
› avatar : Tyler Blackburn
› crédits : Shiya
› pseudo : Australia.


MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Sam 14 Juin - 5:04

Merci pour cet accueil les gars!   

Marine faut à tout prix que l'on approfondisse notre lien.   
Ezeckiel, c'est Caleb dans Pretty Little Liars.   

_________________
    le choix
    ET SI FINALEMENT J'AVAIS CHOISI LA FACILITE ET NON LA REALITE? JE L'AIME, JE T'AIME, ON S'AIME! ON DEVRAIT ETRE POLYGAME, C'EST PLUS SIMPLE.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Sam 14 Juin - 5:28

tout me semble parfait je te valide ton , ravie (encore) de te retrouver parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Naël Fitzgerald
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 385
› avatar : Tyler Blackburn
› crédits : Shiya
› pseudo : Australia.


MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Sam 14 Juin - 5:44

Merci belette    

_________________
    le choix
    ET SI FINALEMENT J'AVAIS CHOISI LA FACILITE ET NON LA REALITE? JE L'AIME, JE T'AIME, ON S'AIME! ON DEVRAIT ETRE POLYGAME, C'EST PLUS SIMPLE.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sansa Everdeen
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 26/04/2014
› baisers volés : 171
› avatar : shay mitchell
› crédits : #chevalisse
› pseudo : sweet peach (anaïs)


MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Mar 17 Juin - 21:33

bon je m'y prends un peu tard pour te souhaiter la bienvenue mais j'ai une bonne raison.   je t'aime, merci de reprendre ce personnage, on va faire des folies ensemble.         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël Fitzgerald
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 385
› avatar : Tyler Blackburn
› crédits : Shiya
› pseudo : Australia.


MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   Mer 18 Juin - 11:11

Honte à moi, je n'avais même pas vu ton message   
T'inquiète y a pas de soucis, fallait profiter de tes vacances c'est normal.   
Maintenant que tu es de retour on va pouvoir faire de ses folies ensemble.   Et pour rien au monde j'aurai laissé tomber notre lien.   

_________________
    le choix
    ET SI FINALEMENT J'AVAIS CHOISI LA FACILITE ET NON LA REALITE? JE L'AIME, JE T'AIME, ON S'AIME! ON DEVRAIT ETRE POLYGAME, C'EST PLUS SIMPLE.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: NAËL ≡ toujours là.   

Revenir en haut Aller en bas
 

NAËL ≡ toujours là.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Qu'il y ait toujours du soleil - Kaliska.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
thunder love :: okay? okay. :: this is a part of me :: today, you're moving in-