AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 6:12


Byrd, Nora.
elle est belle et plus que belle, elle est surprenante.
❖❖❖
nom Byrd, un simple nom. Le porter ne lui fait ni chaud ni froid et elle n'éprouve pas particulièrement de fierté. Après tout, elle n'a jamais été vraiment proche de son père, comparé à sa soeur, adorée de ses parents. prénom(s) Nora. Un prénom court que ses parents affectionnaient. Elle l'aime plutôt bien, et trouve même qu'il lui correspond. Par contre, n'allait pas lui donner de surnom, " Nono", elle déteste ça. âge dix-neuf ans. date, lieu de naissance un certain 10 janvier ici même. origines américaine, avec de lointaines origines françaises de part la famille de sa mère, c'est sans doute pour cette raison que Nora aime autant cette langue. statut civil célibataire, même si elle pense sans doute beaucoup trop à celui qui partage le lit et la vie de sa soeur. orientation sexuelle hétérosexuelle, elle ne se voit pas avec une femme. étude ou boulot étudiante en langue, elle souhaite devenir traductrice. caractère sauvage, franche, sensible, entière, impulsive, lunatique, jalouse, douce, peu sociable, compliqué. groupe azalea avatar giza lagarce, la beauté.

Nora, dernière fille d’une famille sans histoire. Jusqu’aux dernières nouvelles, ses parents se sont toujours aimés et sont ensemble depuis leur plus jeune âge. Un couple modèle, une famille qui se devait de l’être tout autant. + Nora, elle a dès son plus jeune âge vu en sa grande sœur, Ana, un véritable modèle. Ana, elle a toujours été si parfaite, elle a toujours tellement réussi tout ce qu’elle entreprenait ; c’était la petite chouchoute des parents, celle de qui on pouvait vanter les exploits aux réunions familiales. Nora elle, elle essayait de suivre. Elle était derrière, dans l’ombre. Alors oui, elle jalouse sa sœur et l’a toujours jalousée mais elle se tait. Elle aime sa sœur plus que tout au monde et ça, même si elle se sentira toujours inférieure à ses côtés. + Elle est partie de sa ville natale à dix-sept ans pour aller en Europe, améliorer ses langues, en particulier son français.  Là-bas, elle fut hébergée par son correspondant français, avec qui elle passa deux années qu’elle n’oubliera jamais. Puisqu’il avait déjà une fille dans sa vie, leur relation resta longtemps purement amicale : il lui fit découvrir la France, l’aida à trouver des petits boulots, lui prépara des plats locales : il prit soin d’elle comme sans doute jamais personne ne l’avait fait. C’est la veille du départ de Nora pour l’Alaska qu’elle lui donna son corps ; c’était le premier.  Avant, elle n’y avait jamais vraiment pensé, elle s’intéressait peu aux garçons, elle voulait juste profiter de son voyage sans se soucier des hommes qui la regardait ou la draguait. Mais lui, ça avait été différent. Il n’avait jamais cherché à l’avoir, il avait toujours été clair sur les sentiments qu’il avait pour sa copine. Et Nora, pour une nuit seulement, avait eu envie d’être à la place de cette fille aimée, en sachant que c’était aussi certainement la dernière fois qu’elle le voyait et lui parlait. + Depuis son retour en Alaska elle suit des études de langues à l’université pour devenir traductrice ; elle a toujours aimé les livres car ils sont pour elle une véritable source d’évasion. Sans doute un jour essaiera-t-elle d’en écrire un, mais pour le moment, traduire celui d’un autre lui conviendrait plutôt bien. + Ce qu’elle a le plus de mal à gérer depuis qu’elle est revenue ici, c’est les sentiments grandissants qu’elle ressent pour Soé, le petit ami d’Ana. Elle ressent cette attirance qu’elle n’avait encore jamais ressenti jusque-là, bien plus forte que celle qu’elle éprouvait pour son correspondant français. Quand elle est à ses côtés, elle se sent à la fois proche et terriblement éloignée de lui. Elle aimerait plus ; elle rêverait de plus. Mais elle ne peut pas alors elle essaye de feindre l’indifférence, d’arrêter de le regarder avec des yeux qu’elle sait plein d’un désir interdit. Elle veut préserver la relation qu’elle a avec sa sœur, elle ne veut pas lui faire du mal. Mais rester loin de Soé, c’est se faire du mal à elle. + Elle aime l’art en général. Le théâtre, la danse, la peinture, le dessin : tout la passionne. Elle sait qu’elle n’a malheureusement aucun don particulier pour être une grande artiste mais elle admire ceux qui ont cette chance. + Elle aime prendre soin d’elle, même si elle passe rarement des heures dans sa salle de bain, c’est une fille plutôt naturelle, sauvage. Vous ne la verrez jamais avec un chignon tiré à quatre épingles ou une robe trop cintrée, digne d’une femme d’affaire. Si elle aime comme toutes les filles faire les magasins elle y va rarement, et encore moins pendant les soldes : être entourée de cent filles surexcitée à l’idée d’essayer une robe chanel : très peu pour elle. En fait Nora, elle est plutôt du genre à y aller seule, à une heure où les boutiques sont presque désertes, histoire d’être tranquille. + Il lui arrive souvent de courir pour se défouler. Elle aime aussi nager, mais pas à la piscine. Elle préfère de loin la mer ou même un lac. + Elle fume seulement quand quelque chose ne va pas, qu’elle est stressée ou énervée. + Elle aime faire la fête, danser sur la piste jusqu’au bout de la nuit, se faire passer pour la fille pleine de confiance en elle qu’elle n’est pas. Elle aime repousser les mecs qui viennent l’accoster quand elle danse, elle aime leur dire qu’elle n’est pas celle qu’on prend le premier soir. Nora, c’est une fille qui se respecte, une fille qui ne se laisse pas faire si on lui impose quelque chose dont elle n’a pas envie. + Elle n’est pas le genre à donner son corps à n’importe qui mais parfois, la tentation est trop forte. + On la cerne rarement, Nora. C’est le genre de fille qui peut souffler le chaud et le froid à quelques minutes d’intervalle. Elle est assez lunatique et ses envies la tiraillent souvent de l’intérieur. Au fond c’est une fille pas si compliquée que ça, elle veut simplement être heureuse, bien dans sa peau : mais elle ne sait jamais vraiment les décisions qu’il faut prendre pour ça. +  Elle n’est pas très sociable et n’est pas du genre à faire de longues déclarations. Elle se dit souvent que les mots sont inutiles, pas assez forts pour réussir à dire ce qu’on ressent. Alors ce qu’elle ressent, elle préfère l’écrire pour elle-même dans un carnet qu’elle a toujours sur elle. +  
que pensez-vous de la légende? y croyez-vous? Nora se fou de cette légende. Qu'elle existe ou pas elle pense que ça ne changera rien à sa vie. En fait, elle ne sait jamais vraiment posé de questions là dessus, elle fait comme si ça n'existait pas. parlez-nous de votre vie sentimentale, de manière générale. Sa vie sentimentale ? Mais quelle vie sentimentale ? Nora, elle n'a jamais eu de vrais copains. Bien sur, elle a déjà vécu des aventures et aurait même pu tomber folle amoureuse de son correspondant, en France. Mais le fait est qu'aujourd'hui elle se laisser porter au grès de ses envies, se laissant parfois aller à des amours d'un soir, même si ce n'est pas vraiment son genre. Il y aurait bien Soé qui pourrait bien être en train de faire chavirer son coeur mais ça, elle essaye tant bien que mal de l'oublier. êtes-vous plus du genre fétard ou flemmard? Nora, c'est le genre de fille qui aime faire ce qu'elle veut quand elle en a envie. Il y a des soirs où elle reste tranquillement dans son lit avec un bon bouquin, d'autres où elle part danser toute la nuit. voir des couples heureux, ça vous fait quoi? Nora elle est du genre jalouse, même si elle ne le dit pas. Elle aimerait bien, elle aussi, avoir un homme qui tienne à elle au point de lui montrer son amour devant le reste du monde. Mais bon, elle n'y pense pas. Ou en tout cas, elle n'y pensait pas. Au passé. Aujourd'hui, voir sa soeur et Soé heureux la rend folle. Ca la bouffe de l'intérieur. Mais elle ne dit rien, elle se tait, parce que personne n'est censé être attirée par le petit ami de sa soeur. pensez-vous que la malédiction à joué sur votre vie sentimentale? Puisque Nora n'a jamais eu de véritable vie sentimentale elle n'y pense pas. Et même si elle en avait eu une catastrophique elle ne se serait sans doute jamais dit que c'était à cause de cette malédiction.


prénom/pseudo tu peux m'appeler Léa ! âge 17 ans ! tu es... le scénario de Soé    comment as-tu découvert le forum? grâce à bazzart  I love you  t'en penses quoi? l'acceuil est super bon, le desing est super joli    fréquence de connexion je passe tous les jours, par contre pour les rp c'est assez variable    un petit mot?   

Code:
<taken>giza lagarce</taken> ♢ <nm>nora byrd</nm>



Dernière édition par Nora Byrd le Sam 21 Juin - 9:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 6:13

good to know you

2008,  le fameux repas de Noel traditionnel. La famille entière entourait la longue table que la mère des sœurs Byrd avait admirablement préparée, riant et discutant en attendant l’heure de la distribution des cadeaux.  Ana jubilait, passant de personnes en personnes pour parler avec elles ; il semblait qu’elle adorait être mise au centre de l’attention. Disons plutôt que ça n’avait jamais été difficile pour elle de l’être tant sa présence et ses nombreuses réussites la plaçaient au-dessus de tout le reste.  Nora se considérait comme faisant partie du reste. Elle était assise à l’écart, n’avait pas envie d’afficher ce sourire flamboyant qu’avait sa sœur ; elle lui avait laissé depuis longtemps le rôle de la fille modèle pendant qu’elle n’était qu’une fille banale. Nora ne posait pas particulièrement de problèmes à ses parents, mais elle ne les avait jamais rendu particulièrement fiers non plus. Elle aurait aimé, pourtant, voir leurs yeux briller grâce à une bonne action ou un examen réussi. Elle aurait aimé être chouchoutée comme sa sœur l’était. Mais sa sœur, avant elle, avait déjà tout réussi, ce qui laissait à Nora peu de chances pour faire mieux dans un domaine, quel qu’il soit. « Nous aimerions porter un toast pour les excellents résultats de notre formidable fille, Ana. Avoir le bac mention très bien, ce n’est pas donné à tout le monde et nous n’aurions pas pu être plus fiers d’elle. » La mère embrassa sa fille, devenue rouge pivoine après ces déclarations. Finalement, Nora était plutôt heureuse de ne pas être aussi douée, elle n’aurait pas supporté qu’on la mette en avant de cette façon en public, devant des gens qu’elle n’appréciait pas forcément ou en tout cas avec qui elle n’avait pas d’affinité particulière. Mais elle n’arrivait pas à se réjouir. Dans ces moments-là, où sa sœur était placée sur un piédestal pendant qu’elle était laissée dans un coin, elle avait envie d’hurler qu’elle existait, elle aussi. Elle aimait sa sœur plus que tout mais elle la jalousait pour toute cette perfection qu’elle dégageait. Elle aurait aimé être comme elle, Nora. Mais la deuxième fille de la famille était malheureusement beaucoup plus compliqué que sa sœur, beaucoup moins sociable, beaucoup moins parfaite, en somme. Et c’est avec un sourire forcé qu’elle finit par féliciter sa sœur, tout de même fière de sa réussite.

début 2014 avant son retour, « Dire que dans quelques heures, tu seras de l’autre côté de l’atlantique ... » Un sourire de nostalgie se dessina sur leurs lèvres. Il y a maintenant deux ans Nora avait décidé de partir de la maison familiale pour la France afin d’améliorer ses langues avant de commencer de véritables études. Aujourd’hui, le français n’avait plus aucun secret pour elle et elle pouvait même se dire bilingue. Elle adorait cette langue, cette culture, ces paysages si variés qu’on pouvait y trouver. Et puisqu’elle s’avait que sa famille avait des gênes françaises, elle se sentait encore plus proche de ce pays, comme si elle avait toujours été ici. Quand elle avait annoncé son départ, ses parents n’avaient pas compris, pour eux elle devait commencer ses études de suite au lieu de perdre son temps. Mais elle avait eu envie d’autres choses, d’une plus grande liberté, de découvertes. Et puis, elle avait aussi eu envie de quitter l’atmosphère familiale qu’elle trouvait étouffante, à cause de cette manie qu’avaient ses parents de montrer leur préférence pour Ana, la perfection de la famille. Pourtant quitter sa sœur n’avait pas été si facile que ça. Elles étaient très proches toutes les deux, complices.  Mais finalement la quitter lui avait fait oublier à quel point elle pouvait se sentir inférieure à ses côtés ; moins jolie, moins intelligente, moins talentueuse. Moins tout. « Quoi, je vais terriblement te manquer ? » Elle rit légèrement en lui donnant une tape dans l’épaule. Le fait est qu’elle aussi se sentait toute chose à l’idée de ce départ. Revoir sa sœur l’enthousiasmait. Mais quitter ce petit nid qu’elle avait en France la rendait déjà nostalgique. Et puis il y a avait Jules. Jules, son correspondant, celui qui l’avait hébergé pendant deux ans en échange de quelques sourires et de cours d’anglais. Elle, elle lui apprenait sa langue natale, lui il faisait de même tout en lui faisait visiter les plus beaux coins de France. Ils avaient appris à s’apprécier et n’allant pas jusqu’à dire s’aimer, ils tenaient énormément l’un à l’autre. C’était entre l’amitié et l’amour, c’était presque fraternel mais avec quelque chose en plus.  Jules, il avait une copine. Une fille bien avec qu’il était depuis des années déjà, depuis le lycée. Apparemment, ça avait été le coup de foudre absolu entre ces deux-là et depuis, ils ne s’étaient pas quitté. Alors quand Nora s’est installée chez lui, tout avait été très clair, jamais elle ne s’était faite d’illusion sur leur relation. De toute façon Nora, à la base, elle ne s’intéressait pas aux garçons. Elle se foutait de l’amour, elle avait juste envie de profiter de son séjour. « Tu sais que tu vas me manquer. » Tous les deux assis sur le canapé, en face d’un écran de télévision vide, Nora posa sa tête sur l’épaule du jeune homme. Lui aussi, il allait lui manquer. Mais ce n’était pas le genre de choses qu’elle savait dire, Nora. Elle était plutôt du genre à cacher ses sentiments, à ne dire parce que ce n’était pas son fort de faire de longues déclarations. « Y’a une chose que j’aurai vraiment aimé te donner … » Elle releva la tête de son épaule, un sourcil arqué, le regard interrogateur et son cœur qui commençait à battre la chamade. « Mais tu aimes Suzie. » Ce n’était en aucun cas un reproche. Elle voulait juste lui faire comprendre qu’il n’avait pas besoin de parler d’avantage. Elle savait que, si son cœur avait été libre, leur relation aurait sans doute pris une autre tournure.   « J’aime Suzie.  Mais je ne laisserai à personne d’autre cette chance de t'avoir pour la première fois .. T'es tellement belle Nora, tellement ; n'oublie jamais ça. » Pour une des premières fois de sa vie, Nora se sentit belle. Désirable. Plus rien n’avait finalement d’importance quand il posa ses lèvres sur les siennes pour la toute première fois. C’était sa dernière nuit en France, sa première dans les bras d’un homme et pour l’une ou l’autre de ces raisons, elle savait qu’elle ne l’oublierait jamais, sa dernière nuit dans ce pays.  


2014 après son retour,« Nora, je te présente Soé. Soé, Nora. Je suis certaine que vous allez vous adorer et vous avez intérêt, sinon comment je ferai pour profiter de ma sœur et de l’homme de ma vie en même temps ? » C’était là que tout avait commencé, la première fois que Soé et Nora s’étaient rencontrés. C’était une petite soirée organisée par Ana à peine quelques jours après le retour de sa sœur, elle était surexcitée à l’idée de lui présenter l’homme qu’elle appelait couramment celui de sa vie, de ses rêves. Elle semblait heureuse avec lui, et c’était même plus que ça selon elle. Au départ, Nora avait vu en Soé un homme trop beau pour être honnête. Vous savez, le genre de type qui ne peut pas vraiment être stable avec une fille tellement il cesse de n’en attirer d’autres. Alors au début, elle avait été assez froide avec lui – comme d’ailleurs avec la plupart des gens qu’elle rencontrait – et puis, elle s’était dit que, pour sa sœur, elle se devait de faire un effort. Et puis les soirées à trois se sont multipliées, les regards n’ont cessés de s’intensifier.  Elle découvrit finalement en lui un homme totalement différent de celui qu’elle avait imaginé, un pacifiste qui prenait la vie comme elle venait, celui sur qui on pouvait s’épauler. Il lui rappelait Jules en plus beau, beaucoup plus beau. Mille fois plus attirant. Parce que Jules, elle avait su y résister deux ans. Et deux ans, c’est long. Et ça lui paraissait être une éternité quand elle pensait à Soé. Et puis il y a ce jour où elle l’avait vu peindre et  c’était peut-être à cet instant précis qu’elle en était tombée amoureuse ; elle aimait l’art, elle s’était toujours projetée dans l’avenir avec un artiste, le genre de mec qui la ferait rêver grâce à ses toiles. Mais l’amour c’est un grand mot. Elle qui n’a jamais eu de vrai relation, sait – elle vraiment ce qu’est d’etre amoureuse ? Mais Soé, il l’attire tellement. Quand elle est à ses côtés ses pensées déraillent et ses envies la rendent folle. Elle aimerait pouvoir lui dire, lui prouver. Mais elle sait qu’il sait. Elle sait qu’il en est de même pour lui, il lui suffit de croiser son regard pour le comprendre. Mais ce qu’elle sait surtout c’est justement qu’elle ne sait pas quoi faire. Entre sa raison et son cœur, ses émotions s’affolent. Et entre sa sœur et un homme, son cœur balance.


Dernière édition par Nora Byrd le Dim 22 Juin - 10:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 6:14

giza, et ce scénario
bienvenue ici et garde moi un lien I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 6:16

Le prénom + L'avatar ! Excellent choix de scénario !
Bienvenue et bon courage pour ta fiche, donc
Revenir en haut Aller en bas
Lexie Fitzgerald
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 87
› avatar : Emma Stone
› crédits : liloo_59
› pseudo : Aurore E.


MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 6:17

Cette citation ! C'est de la Passante, de Baudelaire (je dois l'apprendre pour mon oral, c'est pour ça)

Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naël Fitzgerald
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 385
› avatar : Tyler Blackburn
› crédits : Shiya
› pseudo : Australia.


MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 6:29

Bonne chance pour la suite de ta fiche, et bienvenue.

_________________
    le choix
    ET SI FINALEMENT J'AVAIS CHOISI LA FACILITE ET NON LA REALITE? JE L'AIME, JE T'AIME, ON S'AIME! ON DEVRAIT ETRE POLYGAME, C'EST PLUS SIMPLE.
    code broadsword.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 7:17

Bienvenue sur le forum   
Revenir en haut Aller en bas
Jackie Specter
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 24/04/2014
› baisers volés : 522
› avatar : nikolina dobreva
› crédits : à venir
› pseudo : pan. (manon)


MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 8:05

giza est un superbe choix bienvenue

_________________
i see fire ◈
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Austen
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 121
› avatar : Zoella Sugg
› crédits : kaiji (avatar) - wild hunger (signature) - tumblr (gifs)
› pseudo : Maderose|Marie


MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 8:13

bienvenue

_________________
i hate you so much
i'm falling for you
you're stupid. but it's ok. ✻  i do not love you for the way you kiss though your lips, they can put me at ease and i do not love you for your sweet green eyes though i love when they’re looking at me and i do not love you for the way your hands can touch me and quiet my soul i love you for all of this and so much more.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 9:41

Bienvenue parmi nous je ne connais pas ta célébrité courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Sansa Everdeen
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 26/04/2014
› baisers volés : 171
› avatar : shay mitchell
› crédits : #chevalisse
› pseudo : sweet peach (anaïs)


MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 21:45

giza + le pseudo j'adore.   I love you bienvenue et bonne chance pour ta fiche ma belle.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mar 17 Juin - 22:37

GIZA   bienvenue et bonne chance pour ta fiche !  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mer 18 Juin - 1:57

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Shanley Hemmings
✰ Everybody lies...
avatar
› date d'arrivée : 28/04/2014
› baisers volés : 423
› avatar : lucy hale
› crédits : avatar (me) ✰ sign@tumblr
› pseudo : wasterains; lily


MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mer 18 Juin - 5:07

bienvenue et bon courage pour ta fiche

_________________
i gotta get thru this
j’aurais jamais cru qu’on pouvait se faire du mal en s’aimant trop. mais peut être que si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mer 18 Juin - 7:01

bienvenue chez nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mer 18 Juin - 21:19

punaise vous êtes tous tellement canon, et cet accueil est tellement fou   Merci beaucoup beaucoup    I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mer 18 Juin - 22:19

bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mer 18 Juin - 22:41

ton prénom, ton avatar, ton titre, big up à baudelaire, c'est mon poème préféré, j'adore, t'as tout bon.   
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Mer 18 Juin - 22:48

bienvenue :D

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Jeu 19 Juin - 23:04

oh, Baudelaire a du succès apparement.    C'est vrai que j'aime beaucoup ce poème, parmi tant d'autres que j'aime aussi ( L power   )
Merci beaucoup à vous en tout cas   I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Jeu 19 Juin - 23:07

je passe enfin sur ta fiche, here i am.   je te l'ai dit en mp, mais c'est vraiment parfait ce que tu as écrit pour le moment et j'ai vraiment hâte d'en lire plus et de rp avec toi.   ça lui correspond bien et tout, enfin c'est bien l'idée que je m'en faisais, de la nora.   je te dis bienvenue quand même, j'en aurais presque oublié la politesse. bon courage. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Ven 20 Juin - 22:50

je finis ma fiche ce week end, ce soir ou demain promis   moi aussi j'ai hâte de RP, en plus maintenant la soeurette est arrivée alors ça ne pouvait être plus parfait   - enfin, du coup Nora aura moins Soé pour elle toute seule, merde   -   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Sam 21 Juin - 8:30

Bienvenue sur le forum   
Revenir en haut Aller en bas
Jackie Specter
STAFF + on veille sur vous!
avatar
› date d'arrivée : 24/04/2014
› baisers volés : 522
› avatar : nikolina dobreva
› crédits : à venir
› pseudo : pan. (manon)


MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Dim 22 Juin - 21:05

pour moi, tout est parfait ma belle I love you manque plus que soé

_________________
i see fire ◈
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    Lun 23 Juin - 2:38

j'adore tellement ta plume, c'est fou.   tout est vraiment parfait pour moi, rien à redire. t'as très bien cerné nora, et tu lui as même apporté d'autres choses qui rendent encore mieux le personnage, je sais pas comment m'exprimer.   bref, vous pouvez la valider, aucun soucis là dessus. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.    

Revenir en haut Aller en bas
 

(nora), la douceur qui fascine et le plaisir qui tue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Partie de plaisir
» Praline douce caniche moyen 10 ans SPA DE PLAISIR (78)
» Azénora
» On reconnaît la passion à l'interdit qu'elle jette sur le plaisir
» Camembert président, parce que l'on ne rigole pas avec le plaisir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
thunder love :: playground :: take me back to the start :: présentations / scénarios-