AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 born to die (lip)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: born to die (lip)   Lun 7 Juil - 8:40

Je le sens..il rentre tard..tellement tard qu'il est presque tôt. J'ai l'habitude, il est barman et parfois il fait les fermetures.Demain on peut rester au lit tous els deux..alors je le laisse se coller à moi lorsqu'il rejoint le lit.Cette nuit j'ai pris son lit pour l'attendre, son odeur.Je suis accroc à lui en moins d'une semaine. Je me rend compte que c'état une évidence pour tous les deux, pourquoi n'avons-nous pas fait cela avant? C'est si plaisant d'être dans ses bras, que je sente qu'il cherche à me serrer contre lui. Je suis bien là..je n'échangerais ce genre de moments contre rien au monde. Je rendors alors un léger sourire aux lèvres, l'une des ses mains que j'ai attrapé pour entrelacer nos doigts.Nous sommes on ne peut plus coller, cette proximité me fait un bien fou..je me sens pleine et vivante, mon coeur bat mieux, comme si c'était en symbiose avec le sien..à l'unisson. On ne saurait l'expliquer, une âme soeur se trouve.. La perdre nous déchire et nous tue.. ne sommes nous pas censés mourir un jour..? Je voudrais mourir d'amour..je me suis toujours demandée si on vivait mieux sans amour ..mais je crois que ce n'est pas possible, cette maladie qui nous bouffe de l'intérieur est aussi bien bénéfique et que malsaine. Nous pauvres êtres humains ne savons qu'être accroc à la sensation de bien être que l'autre personne nous offre.. Cet échange garni de bonheur. Aussi éphémère se soit, on doit prendre le bonheur où on peut le trouver. C'est lorsqu'une personne frappe à la porte que je me réveille. C'est moi qui suit contre lui cette fois. Je grogne, lui aussi.. il doit être 10 heures pas loin.. c'est trop tôt, lorsque l'on dort ensemble on a tendance à rester trop au lit maintenant. Je l'embrasse pour le réveiller.. voyant qu'il grogne un peu je le chatouille légèrement en riant légèrement.. " on frappe, allez debout " on refrappe à la porte.. bordel, les gens sont pressés. Je tue si c'est mon père qui se pointe. Il le fait.. parfois juste comme ça pour me rendre visite lorsqu'il rentre de séminaire. Mais je ne crois pas qu'il en est..peut-être la voisine.. Je me lève, je dors en sous-vêtement donc j'enfile un t-shirt à lui trop grand couvrant mon bas. Je vais alors ouvrir sans m'attendre au choc.. Je reste bloquée.. Je .. tout s'écroule cette bulle dans laquelle on s'était retrouvé. " Salut.. " Elle tient un gamin dans les bras et j'ai une mauvaise impression.. pourquoi elle est là.. " J'aimerais parler à Philip s'il te plait.. " Je déglutis.. mes yeux sont brillants, je fixe cet enfant qui lui ressemble autant à elle qu'à lui, je crois que je comprend parfaitement. " Je vais le chercher, il dormait.. " Je laisse la porte ouverte sans l'inviter à entrer, je vais dans la chambre et j'embrasse sur le front Lip.. " c'est pour toi.. " Je suis un peu froide.. je m'écarte immédiatement de lui.. je vais dans ma chambre pour m'habiller un peu mieux.. je le laisse régler ça..  

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philip Reyes
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 14/06/2014
› baisers volés : 102
› avatar : Shiloh Fernandez
› crédits : tumblr, shiya
› pseudo : Marion


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Lun 7 Juil - 9:36

Lip ∞ Angie
Je n'ai pas dit adieu. Je n'ai rien dit. Je me suis juste éloignée
Cette semaine fut parfaite, drôle, envoutante, on a pas arrêté de faire l'amour, cloitrés tous les deux à l'appartement, ne sortant que pour faire des courses ou travailler. La sonnerie de la porte retentit, il est trop tôt, je n'ai aucune envie de me lever, elle tente de me persuader mais je grogne et elle finit par y aller. Je n'entend rien d'autre que des bribes de discussions indistinctes. Elle revient vers moi, m'embrasse sur le front et me lance, l'air grave : c'est pour toi. Je grogne une nouvelle fois et je finis par me lever pour rejoindre le salon en caleçon. Je me gratte la tête et m'arrête net lorsque je la vois sur le pas de la porte... Rebecca. Moi qui n'était pas vraiment réveillé, les yeux écarquillés, je la regarde, c'est bien elle, pas de doutes. A son bras, un gamin âgé d'environ quatre ans, je ne fais pas le lien tout de suite. J'avale difficilement ma salive, je pensais sincèrement ne jamais revoir son visage. Celui qui m'a hanté des années durant, ce qui est clair, c'est qu'elle a réussi son coup si elle voulait me briser. Faut dire que mes derniers propos à son égard n'étaient pas sympathiques. Je comprend mieux le comportement d'Angie. Salut Phil. me lance t-elle nonchalamment. Je lui demande une seconde et je me retrouve dans la chambre pour récupérer un jean et un tee shirt. Je souffle un bon coup et je reviens un peu froid. Qu'est ce que tu veux Rebecca ? Elle jette un coup d'oeil à l'enfant et je comprend. Pourquoi maintenant ? Alors que je suis enfin heureux, pourquoi ce putain de destin s'acharne t-il à me détruire à petit feux ? Je l'invite à entrer et lui propose un café qu'elle accepte, on discute de longues minutes. Dans le fond, j'ai toujours su que tu l'aimais elle... Quoi ? Comment ose t-elle me dire un truc pareil, je reste calme mais mon corps est au bord de l'ébullition intérieure. Elle m'explique certaines choses, je choisi de ne pas rentrer dans les détails de ma vie qui ne la concerne plus même si elle se doute bien que je suis avec Angie. je n'ai pas réellement envie de les entendre et je l'invite à quitter rapidement l'appartement, c'est trop, beaucoup trop d'un coup, j'ai besoin de faire un point, de me repasser cette scène avant de la revoir, de revoir mon fils. Merde, j'ai un fils. Est on seulement sure que c'est le mien, après tout, elle était du genre volage à l'époque, je savais pertinemment que je n'étais pas le seul dans sa vie... Elle part après une heure de discussion, Angie s'est montré discrète dans la chambre pendant ce temps et je l'en remercie, je n'aurais pas eu son sang froid. Je suis en colère. Je prend alors le grille pain que je balance contre le parquet de l'appartement, il est mort, mais ça fait un bien fou...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Lun 7 Juil - 10:18

Je finis par aller ouvrir la porte. Je suis un peu endormie et surtout j'étais plus que bien dans ses bras. L'appartement semble tout froid. Je dois retenir les chiens pour éviter qu'il saute sur la personne que je fixe un peu trop surprise.. Ok.. c'est un cauchemar et je vais me réveiller.. LA fille.. la seule qui pouvait tout faire rater est là.. un gamin dans les bras et je crois que je sais au fond de moi que le père n'est pas le voisin de palier mais plutôt l'homme qui me serrait dans ses bras cette nuit. Je déglutis, je n'arrive pas même à parler, juste elle veut voir Lip, je m'en serais doutée.. je ne vois pas ce que je pourrais faire pour elle, je ne l'ai jamais aimé. D'ailleurs d'où elle connait notre adresse ? Lip et moi on a emménagé après leur rupture.. internet je suppose.. Je finis par aller chercher Philip.. je  suis un peu distante parce que je ne sais pas quoi en penser, j'avoue que c'est frustrant, elle va tout faire rater, je me retrouverais seule et je comprendrais que je ne suis pas faîte pour tomber amoureuse parce qu'apparemment aucun homme ne semble me vouloir pour une vie. Je sais combien il a aimé Rebecca.. et notre relation n'est rien à envier à celle qu'il a eu avec elle. Je ne sais pas tellement ce qui se passe dans ma tête mais c'est juste que là.. je m'éloigne. Je vais dans ma chambre, je les entend.. je reste cloîtrer dans mon lit.. en boule, j'ai peur d'entendre des mots que je ne supporterais pas.. il a un fils.. alors c'est comme ça.. il n'a plus rien à attendre de moi.. si c'est moi.. je veux dire, il pourrait vouloir retenter l'expérience avec cette ex pour l'enfant.. Je décide de faire un sac, j'ai besoin d'y voir plus clair, je ne veux pas qu'il me laisse toute seule.. pourquoi je prend la fuite ? J'ai peur.. j'ai mal.. il ne vient pas me voir non plus lorsqu'il referme la porte.. on se retrouve seule mais personne n'arrive dans ma chambre. Il n'a rien su répondre lorsqu'elle lui a dit qu'elle savait qu'il m'avait toujours aimé.. Je déglutis. Je ne prend pas la peine de prendre trop d'affaires.. j'ai même encore son t-shirt, j'enfile juste un jean et des chaussures, un gilet. J'arrive doucement dans la pièce à vivre. Je pose le sac à mes pieds.. " Lip.. " ma voix est brisée..  je crois que je pleure. " Je crois que je vais aller passer quelques jours chez mon père, tu pourras accueillir Becca.. " Je déglutis c'est dur. " Il s'appelle comment ? " je vois le grille pain mort.. son cadavre gît sur le sol.. je déglutis.. je crois que j'aurais mieux fait de le laisser seul..   

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philip Reyes
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 14/06/2014
› baisers volés : 102
› avatar : Shiloh Fernandez
› crédits : tumblr, shiya
› pseudo : Marion


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Lun 7 Juil - 10:38

Lip ∞ Angie
Je n'ai pas dit adieu. Je n'ai rien dit. Je me suis juste éloignée
Le bonheur, j'y aurais au moins eu droit durant une semaine, je devrais m'estimer heureux non ? Certains n'ont pas cette chance. Elle repart et mon monde s'effondre une nouvelle fois par sa faute, me remettre avec elle, il n'en est pas question, seulement, je ne peux pas l'évincer de ma vie comme je le souhaitais, de plus, elle est quand même culotté de se pointé chez moi, cinq ans après, avec un gamin de quatre ans qui serait apparemment le mien. Trop de choses à digérer. Je jette le grille pain et je m'appuies contre le bar. Je passe une main dans mes cheveux. J'ai froid, je me sens si mal que j'en tremble, tout allait si bien, c'est si cruel de venir tout chambouler à l'instant même où je retrouve le bonheur, surtout que je n'ai pas dit à Rebecca tout ce que je pensais, peut être que mes sentiments pour elle se sont réellement évanouient. Lip..  Sa voix est cassée, je me tourne vers elle, elle a fait un sac, pourquoi ? Alors quoi, tout l'amour que l'on peut ressentir finir en souffrance, automatiquement ?  Je crois que je vais aller passer quelques jours chez mon père, tu pourras accueillir Becca.. L’accueillir ? Non mais ça va pas la tête, qu'est ce qu'elle va penser là, elle est surement chez ses parents et c'est très bien comme ça. Je n'arrive pas à parler, j'ai envie de lui dire que je l'aime, que mon monde est en train de s'écrouler et que j'ai besoin d'elle, que sans elle, je ne pourras pas surmonter cette épreuve.   Il s'appelle comment ? Finnley Le prénom du grand père de Rebecca... Il a mes yeux, c'est ça le pire, même si je voudrais nier, dire que ce n'est peut être pas le mien, la ressemblance est troublante. Je la regarde, les larmes aux yeux, j'ai besoin d'elle, plus qu'elle ne le pense, elle ne peux pas partir. Sans elle, je ne suis rien, je ne l'ai pas réalisé il y a longtemps mais aujourd'hui, alors que cette valise est à ses pieds, je m'en rend réellement compte. Je prend alors sa valise et je retourne avec dans la chambre avant de l'ouvrir pour commencer à ranger les affaires qui s'y trouvent, certes je suis à court de mots, mais peut être que mes actions arriveront à la convaincre de rester. Elle se plante derrière moi et je vais l'embrasser. Une manière maladroite de lui demander de rester. Une main dans ses cheveux, l'autre parcourt le long de son échine sous le tee shirt. Il parait que plus on aime fort, plus la douleur de la séparation est décuplé, le problème, c'est que j'aime angie si fort que j'en viendrais à mourir si elle me quittait.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Lun 7 Juil - 11:13

Le douleur est affreuse. Je sais que je vais le perdre. C'est irrévocable. Il ne m'a jamais vraiment appartenu je crois. Je crois qu'il a toujours été à elle, moi j'ai juste été un substitue.. j'ai vu ce qu'elle avait fait de lui.. j'ai vu combien il l'aimait et combien elle l'a détruit. J'ai vu qu'il pensait qu'elle était la femme de sa vie. Notre relation n'est pas tellement  aussi forte que la leur.. enfaîte j'en sais rien.. je suis juste morte de trouille.. j'ai peur qu'il se rende compte que c'est elle celle avec qui il doit vivre.. il y a ce gamin.. Finnley.. tout cela chamboule le cocon que l'on avait construit.. c'était pourtant parfait.. je ne comprend pas, plus. Je le regarde prendre ma valisette pour aller dans ma chambre. Je le regarde les yeux pleins de larmes.. je le suis.. je me bloque derrière lui.. il vide ce sac.. Il ne semble pas vouloir que je parte.. puis il se retourne.. ses lèvres heurtent littéralement mes lèvres.. son corps attrape le mieux.. tout s'épouse tellement bien, parfaitement.. je l'enlace, je le serre aussi, toutes mes forces y passent. Je répond à ce baiser maladroit, passionné, fougueux. Je frissonne.. Mais je le romps.. " Je dois partir.. tu vas vite te rendre compte que c'était notre erreur.. et que c'est elle que tu aime.. j'ai vu combien tu l'avais aimé.. je ne crois pas que nous se soit comme ça.. elle t'a ruiné.. elle est surement la seule à te remettre d'aplomb. " L'enfant ne me poserait pas de soucis si c'était une autre fille.. " j'anticipe.. tu me connais.. " je pleure, je regarde mes yeux rivés dans les siens.. je caresse ses cheveux, son visage.. je renifle. " je t'aime.. tellement que là j'ai l'impression que je vais mourir si tu me lâches.. seulement je suis paumée, elle est où ma place entre elle et lui.. toi ? " Je déglutis.; " je t'aime.. je suis tellement amoureuse de toi.. je l'aurais jamais imaginé.. Lip parle bordel !! " il ne parle pas et ça me tue..répéter que je l'aime semble combler le vide qui s'installe. " Peut-être que finalement c'est toi qui aura l'amour et moi pas, les choses ne se passent pas toujours comme on aimerait.. " Voyant qu'il ne dit rien je me dégage de lui. Tant pis pour mes affaires. Je prend juste mon sac à main et je claque la porte en larme, sans comprendre ce que je fais, paumée. Je déboussole. Je tremble lorsque je met le contact dans la voiture. je déboule sans regarder.. même pas deux mètres plus tard mon corps convulse.. un bruit de fracas se fait entendre.. je ne sens pas la douleur.. je ne comprend rien, une crise, un accident, une séparation.. on veut ma mort aujourd'hui.

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philip Reyes
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 14/06/2014
› baisers volés : 102
› avatar : Shiloh Fernandez
› crédits : tumblr, shiya
› pseudo : Marion


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Lun 7 Juil - 11:41

Lip ∞ Angie
Je n'ai pas dit adieu. Je n'ai rien dit. Je me suis juste éloignée
Elle me quitte, litteralement et je suis là, comme un con, sans pouvoir dire quoi que ce soit parce que je ne trouve plus mes mots. Je tente de l'en empêcher, de lui faire comprendre que je ne veux qu'elle en l'embrassant, ce que l'on ressent quand nos lèvres se frôlent, c'est pas anodin. On croit que l'histoire se termine sur un superbe coucher de soleil mais l'orage vous revient en pleine tête et broie tout ce que vous avez pu construire. Les larmes aux yeux, je l'observe. Je dois partir.. tu vas vite te rendre compte que c'était notre erreur.. et que c'est elle que tu aime.. j'ai vu combien tu l'avais aimé.. je ne crois pas que nous se soit comme ça.. elle t'a ruiné.. elle est surement la seule à te remettre d'aplomb. Je fais non de la tête. J'anticipe, tu me connais. On était si bien il y a encore une heure, dans les bras l'un de l'autre. je t'aime.. tellement que là j'ai l'impression que je vais mourir si tu me lâches.. seulement je suis paumée, elle est où ma place entre elle et lui.. toi ? " Je déglutis.; " je t'aime.. je suis tellement amoureuse de toi.. je l'aurais jamais imaginé.. Lip parle bordel !!   Rien, elle pleure, je la serre fort, je veux qu'elle reste, je veux qu'elle soit là tous les matins quand je me lève, je veux qu'elle m'embrasse, qu'elle s'occupe de moi quand je suis malade, des enfants, c'est avec elle que j'en veux, pas avec Rebecca. Et pourquoi je suis trop con pour lui dire toutes ses choses ? Simplement parce que j'ai peur, de me livrer de trop, le problème dans cette histoire, c'est que c'est surement la seule chose qui pourrait me sauver de cette détresse immense : communiquer sur ce que je ressens. Seulement, ce n'est pas si simple pour tout le monde. Peut-être que finalement c'est toi qui aura l'amour et moi pas, les choses ne se passent pas toujours comme on aimerait.. L'amour c'est nous ou rien du tout, pourquoi ne le comprend tu pas, tu n'entends pas mon fort intérieur qui te crie qu'il t'aime... Elle descend, prend sa voiture et lorsque j'arrive à la porte de l'immeuble, elle a déjà démarré mais n'a pas regardé avant de sortir de sa place. Les yeux écarquillés, je regarde la scène.  NOOOON ! hurlais je à l'attention de la voiture, mais c'est trop tard, le mal est fait et c'est en grande partie à cause de moi. J'accours, le portable à la main, je contacte les pompiers, d'où je suis, je ne peux strictement rien faire. Mes larmes coulent sur mon visage, je suis mal, trop mal. Je monte dans l'ambulance à ces côtés et je lui tiens la main tout du long. Me laisser, elle n'a pas même pas le droit de l'envisager, je ne pourrais pas... Continuer sans elle, c'est hormis.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Lun 7 Juil - 22:09

Notre monde si parfait ne semble que s'écrouler, il n'y a plus rien à faire pour arriver à être ensemble. Je n'ai plus ma place avec lui. C'est avec elle qui va aller, pour leur enfant. Qui ne le ferait pas ? Je ne sais pas ce que je ferais si j'étais à sa place, je suppose qu'il doit réfléchir on ne prend pas ce genre de choses à la légère. Je ne sais plus ce que je vais être. Reprendre mon ancien rôle cela ne fonctionnerait pas. Je ne voudrais pas que tout cela nous sépare de manière trop compliqué.. mieux vaut que je m'éloigne de lui maintenant.. j'ai l'impression que ses sentiments sont totalement flous.. il est incapable de me répondre, c'est quoi son soucis ? Pourquoi il ne me dit pas qu'il tient à moi, il ne me retient pas tellement finalement. Je ne sais pas ce que je peux faire et je crois que l'on ne peut plus rien faire. Je pars. Je m'en vais avant qu'il reprenne ses esprits, peut-être que je lui souhaite du bonheur, peut-être que je suis d'ailleurs je ne sais pas. Je monte dans ma voiture, je tremble de partout.. je me concentre pas, je n'attache même pas ma ceinture.. je ne regarde même pas dans les rétroviseurs. Je voulais juste partir et je n'ai pas vu venir tout ça.. la voiture qui n'a pas le temps de freiner, elle me fonce littéralement dessus. Je ne réagis pas.. ma voiture se plie, roule.. et je ne sais même plus où je suis, ma tête heurte la vitre.. la douleur apparaît.. je ne contrôle rien de mon corps qui convulse, je suis en pleine crise. Je perd connaissance, j en'entend rien.. pas même les sirènes des pompiers, pas même les ambulanciers me sortir de ma voiture, pas même Lip.. Lip, il est où Lip.. Je commence à ouvrir les yeux en voyant des lumières défiler au dessus de moi.. j'ai un truc pour respirer, je me sens mal.. j'entend en écho des voix qui ne font que parler de choses que je ne comprend pas. Mes yeux se referment, ils sont trop lourds.. Je me perd encore dans les méandres de mes limbes personnelles. Lorsque mes yeux s'ouvrent à nouveau je suis dans une chambre. j'ai toujours ce truc sur le visage pour respirer. Ma tête me tire.. je sens ma jambe bloquée.. je fronce les sourcils et la scène me revient en tête.. Lip est là.. juste à coté de moi.. je serre instinctivement sa main.. j'aimerais parler seulement j'ai du mal encore.. je le regarde juste..

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philip Reyes
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 14/06/2014
› baisers volés : 102
› avatar : Shiloh Fernandez
› crédits : tumblr, shiya
› pseudo : Marion


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Mar 8 Juil - 11:05

Lip ∞ Angie
Je n'ai pas dit adieu. Je n'ai rien dit. Je me suis juste éloignée
Sa longue chevelure blonde s'évapore et avant même que je ne comprenne ce qu'il se passe, puis tout va très vite, l'accident, je grimpe dans l'ambulance, je ne comprend plus rien. Je reste de longues heures à attendre le verdict des medecins concernant son cas, finalité : elle a eu de la chance, elle s'en sort sans grandes conséquences. Heureusement d'ailleurs car la culpabilité m'aurait rongé jusqu'à la fin des jours. On a tendance à s'accrocher à un bonheur impossible, le pire, c'est qu'on le sait, en me mettant avec elle, j'ai pris le risque affreux de la perdre et ça, je le regrette aujourd'hui. Simplement parce que les instants éphémères que l'on a passé en tant que couples semblent révolues, elle m'en veut et je ne peux pas la blâmer, j'ai été incapable de lui dire que je l'aimais, que c'était elle que je voulais et personne d'autre. Enfance de merde bonsoir, je suis même pas capable de dire je t'aime, si seulement mon père m'avait prit une fois dans ses bras, peut être que ce serait différent. Enfin, j'extrapole énormément, la fatigue, la peur. Elle serre ma main, elle est réveillée, je la regarde un instant sans rien dire, je m'en veux, c'est en grande partie à cause de moi si elle est dans ce lit d’hôpital. Hey ! fis je doucement à son attention avant de reprendre : Tu m'as fais peur. J'ai cru te perdre pendant un instant. Je dépose un baiser sur sa main que je serre un peu plus fort. Ce qui est sur, c'est que ça réveille, un véritable éléctrochoc pour moi de me rendre compte que je peux la perdre, c'est vraiment con quand même, de devoir en arriver là pour prendre conscience de l'importance des choses. Les médecins ont dit que tout allait bien. Tu devrais pouvoir rentrer d'ici quelques jours à la maison. Et elle aura la chance d'être dorloter comme un vrai bébé, je vais prendre soin d'elle comme personne auparavant. Lui prouver mon amour, lui démontrer par a + b que ma relation avec Rebecca, même si elle a été très forte, n'est qu'un souvenir lointain qui ne mériterait même pas un album photo à son effigie. Je n'oublie pas mon fils pour autant, il va faire partie intégrante de ma vie, je le sais. Je ne compte pas l'évincer, je n'ai déjà pas pu partager les quatre premières années de sa vie.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Mar 8 Juil - 22:12

Je me réveille, c'est pire qu'une gueule de bois, j'ai l'impression d'être légèrement endormie encore et pourtant je suis bien là, consciente. J'ai eu du mal.. vraiment trop de mal à revenir.. j'ai l'impression que j'étais vraiment trop loin pour y parvenir, seulement j'ouvre les yeux. Je suis légèrement éblouie par la lumière trop claire de la chambre dans laquelle je me trouve. Je tente de respirer et je sens que c'est vraiment plus facile.. j'ai un appareil sur le nez et la bouche.. un masque à oxygène, surement parce que je suis épileptique. Je tourne lentement la tête pour comprendre doucement les choses. Je vois alors Lip qui me tient à la main et réagir à mon réveil. Je la serre.. il se rapproche de mon lit, je tente un sourire, pas sûr qu'il puisse le voir avec ce que j'ai sur le visage. Il a eu peur, ce n'était pas le but, je le jure, je voulais juste partir, j'étais tellement bouleversée que j'ai failli mourir. J'ai eu peur moi aussi de ne pas réussir à trouver le chemin de la réalité et de rester enfermer en moi. Il m'annonce que les médecins n'ont rien à redire, tout va bien. J'ai juste une jambe dans le plâtre ou un truc dans le genre. Je tente de me redresser c'est que j'ai des courbatures partout dans le corps. Je baisse le masque à oxygène. " Je suis désolée, ne me laisse pas " Je suis morte de peur encore, j'ai cette peur de me retrouver seule ici.. j'ai toujours eu horreur des hôpitaux. " J'aurais pas dû partir comme ça " ma voix est un peu éteinte, comme si l'épuisement de l'accident me rendait presque aphone. Une douleur à la tête me lance.. Je ferme les yeux et je la tiens un moment en grimaçant légèrement, j'ai un bandage, je suppose que je me suis bien cognée. Je serre sa main plus fort et j'inspire. " toi ça va ? j'ai été égoïste.. "

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philip Reyes
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 14/06/2014
› baisers volés : 102
› avatar : Shiloh Fernandez
› crédits : tumblr, shiya
› pseudo : Marion


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Jeu 10 Juil - 0:50

Lip ∞ Angie
Je n'ai pas dit adieu. Je n'ai rien dit. Je me suis juste éloignée
Allongé sur ce lit d'hôpital, elle a le teint pâle, je n'aime pas la voir ainsi. J'ai eu si peur, la perdre, c'est hormis, je n'y arriverais pas sans elle, c'est certains, je l'aime beaucoup trop même si je suis trop stupide pour le lui dire. Je suis désolée, ne me laisse pas La laisser ? Ça ne m'étais même pas passé par la tête, je serre sa main un peu plus fort, pour lui faire comprendre que je n'irais nulle part, nous sommes ensemble et ce pour le meilleur et le pire. C'est vrai que la journée a un peu tout chamboulé mais comment a t-elle pu penser que je la laisserais tomber à la seconde où Rebecca reviendrait. Elle était là, elle a vu ce qu'elle a fait de moi, il est hors de question que je retourne à ses côtés. J'aurais pas dû partir comme ça Le coeur en vrac, je secoue la tête et répond : J'aurais du te retenir... Tu ne serais pas là. C'est vrai, à sa place, j'aurais surement agis de la même façon, sauf que j'aurais tapé dans un mur avant. D'ailleurs les restes du grille pain sont toujours sur le sol de l'appartement. Je ne veux pas me remettre avec Rebecca. C'est toi que je veux Angie... Je lui adresse un sourire avant d'embrasser sa main, je passe une main sur son visage. toi ça va ? j'ai été égoïste.. Elle ne s'est pas loupé dans cet incident, l'avantage c'est que rien de dramatique n'est arrivé, seulement de la taule cassée et une jambe dans le plâtre. C'est rien. Vraiment, je suis juste content que tu ailles bien. La situation n'est pas simple pour toi non plus, je comprends que tu te sois mise en colère, j'aurais fait la même chose, regarde ce que j'ai fait avec ce pauvre type qui t'emmenait pour un rencard. Je lève les yeux au ciel. Ne me refais plus jamais une peur comme ça d'accord... J'ai besoin de toi. Plus qu'elle ne l'imagine, elle est mon essence et sans elle je ne vois plus l’intérêt de vivre. Elle m'a réveillé, avant elle, j'étais en errance, je ne savais plus trop qui j'étais, le coeur en morceau, mais c'est elle qui les a recollés et qui m'a ouvert les yeux sur l'amour : c'est une belle chose et parfois, ça finit bien non ? En tout cas, je l'espère.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Jeu 10 Juil - 2:33

  J'ai cette douleur lancinante à la tête. Surement le coup. Je tente de faire abstraction. J'ai de la chance d'être en vie et de sentir sa main serrer la mienne. J'ai eu peur sur le coup.. j'ai regretté mais lorsque tout arrive les regrets ne servent strictement à rien. Je le regarde.. mes yeux remplient d'amour, je suis amoureuse de lui et j'ai l'impression que cela fait une éternité que j'aurais ouvrir les yeux.. pourquoi un simple baiser, à une simple soirée où tous les deux nous avions tous les deux trop bus.. Je suis un peu paumée mais je sais tout de même que le retrouver ici me fait le plus grand bien. Je souris légèrement lorsqu'il me dit qu'il ne veut pas se remettre avec Becca.. je souris un peu faiblement parce que j'ai déjà du mal à garder les yeux ouverts.. Je lui demande comment il va lui.. je m'inquiète toujours pour lui. Il s'explique.. tout semble allez bien pour lui même si je lui ai fait peur, ce n'était pas volontaire, où peut-être un peu..  mon départ aurait pu lui faire un électrochoc.. et j'avoue que je ne sais pas comment je l'aurais pris s'il n'avait rien tenté.. il a tenté maladroitement et dans l'énervement, la peur je n'ai rien vu. Je grimace un peu avec ma tête.. j'ai affreusement mal.. J'en suis presque essoufflée. Et puis moi aussi j'ai trop besoin de lui, il ne comprend pas.. dans tous les deux je l'aurais perdu.. je l'aurais perdu, il m'aurait perdu.. l'horreur se serait produit, c'était si proche.. " alors si tu as besoin de moi, je vais rester encore un peu " Je tente l'humour mais je suis pas bien.. nausée.. avec cette migraine. Je tourne la tête.. je sens ce qui est en train d'arriver. Je connais les symptômes par coeur et c'était à prévoir avec une telle bosse sur la tête.. J'entend le monitoring s'emballer et mon corps se raidir avant de convulser, je suis si faible que je n'ai pas du tout la force de me battre.. c'est dans ce genre de moment qu'une crise pourrait faire des lésions irréversibles. Je perd totalement la notion de tout.. le bipe du monitoring devient une grosse acouphène.. mon maux de tête m'emporte dans une douleur qui passe dans tout le corps notamment ma jambe cassée. Il faut que je retrouve ce chemin pour émerger à nouveau.. je suis épuisée..           

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philip Reyes
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 14/06/2014
› baisers volés : 102
› avatar : Shiloh Fernandez
› crédits : tumblr, shiya
› pseudo : Marion


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Sam 12 Juil - 9:46

Lip ∞ Angie
Je n'ai pas dit adieu. Je n'ai rien dit. Je me suis juste éloignée
A la regarder ainsi, sur ce lit d’hôpital, je me rend compte de tellement de choses, de son importance dans ma vie, du fait qu'elle me manquerait à en crever si jamais elle venait à périr. Je ne sais pas bien ce que le retour de Rebecca va engendrer, mais une chose est sure, il est hors de question qu'elle me détruise moi ou Angie à nouveau, je ne la laisserais pas faire. Je me dis parfois que le destin se joue de moi, c'est vrai, pourquoi est ce qu'elle se pointe maintenant, alors que dans ma vie, tout commence a rouler parfaitement. Quand j'y pense, elle est quand même culotté de se pointer comme ça et de me balancer l'info comme si elle m'apportait un pack de lait. J'ai un gamin merde, moi qui me suis toujours dis que c'était surement pas pour moi tout ça... Je ne peux plus vraiment y échapper. Si jamais elle ne s'en était pas sortie, je ne sais pas trop comment j'aurais pu réagir... Mon regard devient plus doux, elle va bien, je suis rassuré. alors si tu as besoin de moi, je vais rester encore un peu. Je lui souris, et pas qu'un peu j'espère. Ses yeux volent et je ne perçois plus son regard, elle convulse, je crie pour qu'une infirmière vienne et elle me demande rapidement de sortir. De l'extérieur, bloqué devant la porte, j'observe la scène, incapable de faire quoi que ce soit, ce sentiment d'impuissance est horrible. Mon coeur bat plus vite, le stresse grimpe alors qu'un médecin rentre dans la chambre et me dit d'aller en salle d'attente. Je n'aime pas ça mais je m’exécute, ils sont professionnels et connaissent leurs boulot n'est ce pas ? Il me faudra trois café et cinq heures plus tard pour que j'ai le droit de rentrer dans sa chambre. J'ai des cernes à en faire palir un mort, il m'est cependant impossible de dormir et la fatigue s'accumule peu à peu. Déjà que ces dernières nuits n'ont pas été de tout repos, enfin disons que l'on a pas beaucoup dormis... Je rentre à nouveau dans sa chambre, le médecin n'a pas voulu me donner plus d'infos car je ne suis pas un membre de la famille. Je passe une main dans mes cheveux, elle est encore plus arnaché que quelques heures avant, le traumatisme est peut être plus grave qu'il n'y paraissait finalement... Elle ouvre les yeux et je pose ma main sur la sienne très doucement, je ne veux pas la brusquer alors qu'elle reprend tranquillement ses esprits. Je passe l'autre main dans mes cheveux gras, je me rend compte à cet instant que ça va faire presque douze heures que je suis aux urgences. La douche peut attendre en même temps. Hey... J'ai les larmes aux yeux, la voir dans cet état me détruit intérieurement.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Dim 13 Juil - 1:58

Le noir m'envahit. Tout semble totalement éteint. Je ne suis plus connectée. Je ne suis plus moi-même, j'ai l'impression d'être tiraillé, monter ou descendre. C'est une sensation désagréable. Vraiment bizarre, je ne sais pas comment je dois m'y prendre.. elle est où la lumière ? Est-ce que je suis en train de mourir ? Est-ce que je dois me laisser aller ? Me battre, je ne sais plus. Je n'ai jamais été dans ce genre de situation alors forcément, je ne sais plus comment réagir. Je veux vivre pas mourir.. le visage de Philip me hante et je ne veux pas ne plus le revoir.. on a besoin l'un de l'autre. Il me perdrait et je le perdrais, on serait dans deux mondes séparés. On ne serait pas dans la bonne situation. Je n'ai plus de force, je me sens enivrée.. C'est comme si j'avais trop fumé de joins et que j'avais bu. Je flotte dans moi-même. Je ne sais pas combien de temps cela dure.. mais doucement les bipes du monitorings se font doucement entendre. C'est calme.. Je me réveille doucement. Je le vois il est là. Il s'approche de moi. Je ne sais plus ce qui s'est passé, je suis perdue.. Pourquoi je suis à l'hôpital ? Pourquoi Lip a l'air si abattu.. je sens sa main sur la mienne.. Je fronce les sourcils.. je n'ai pas envie je crois de savoir, ça me fait peur, mais je suppose que c'est relativement normal.. J'ai un peu la nausée.. Je serre la main de Lip.. Sa voix est fatiguée, depuis combien de temps je suis là ? "  Qu'est-ce qui c'est passé ? pourquoi je suis là ? " Un médecin entre en même temps. Il me regarde puis Lip mais ne demande pas à mon meilleur ami de sortir. " Je suis le médecin qui s'occupe de votre cas mademoiselle Rosendale " Je le regarde, sans desserrer la main de Lip. " Je ne sais plus pourquoi je suis là.. " je suis un peu effrayée.. qu'est-ce que j'ai eu bordel ? Je me souviens pas, c'est le brouillard.. " Vous avez eu un accident de voiture, subit un traumatisme à la tête sévère qui a déclenché une forte crise d'épilepsie, c'est ce qui fait que vous souffrez d'une amnésie transitoire, elle devrait passer très rapidement, moins d'une journée en principe, Monsieur, je suppose que vous êtes un ami, il faudra stimuler doucement les souvenirs, mais tout devrait rentrer dans l'ordre. Les résultats de vos derniers scannent sont meilleurs que les premiers, vous devriez pouvoir sortir rapidement cette fois, deux ou trois jours d'observation suffiront " Je hoche la tête, je suis en train de prendre conscience des choses.. un accident.. amnésie qui fait que je ne me souviens pas de ce que j'ai fait. Le médecin sourit légèrement " En cas de problèmes biper une infirmière, je repasserais de toutes façons avant  votre départ " J'inspire toujours nerveusement. Il ressort en poussant la porte de la chambre. Je me tourne vers Lip. " Raconte moi, comment j'ai eu cet accident ? Je ne me souviens que de peu de choses.. on faisait une soirée avec des amis à la maison.. j'ai l'impression que ça date pourtant, je suis perdue .. " Des larmes montent, je comprend rien.     

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philip Reyes
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 14/06/2014
› baisers volés : 102
› avatar : Shiloh Fernandez
› crédits : tumblr, shiya
› pseudo : Marion


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Mar 15 Juil - 8:52

Lip ∞ Angie
Je n'ai pas dit adieu. Je n'ai rien dit. Je me suis juste éloignée
A son chevet, je lui serre fortement la main, je ne réalise pas encore l'ampleur des dégâts. C'est de ma faute si elle est dans cet état, si seulement j'avais été capable de m'ouvrir un peu plus à elle, de lui offrir mon coeur sans concession, peut être que l'on en serait pas là. Je sais très bien que je ne veux pas me remettre avec Becca, elle ne fait plus partie de ma vie depuis si longtemps, et puis, je ne reste pas persuadé que la haine que j'ai jadis éprouvé se soit estompé, elle m'a brisé, détruit, et si elle ne m'avait pas balancé que j'avais un fils, j'aurais coupé les ponts. Seulement, quand je suis resté silencieux, Angie a du penser que je ne voulait pas être avec elle, que la présence de mon ex changeait la donne. Qu'est-ce qui c'est passé ? pourquoi je suis là ?   Comment ça ? Elle ne se rappelle plus ce qu'elle fait ici ? Un médecin entre, je ne comprend pas tout ce qu'il nous explique mais une chose est claire, elle a une perte temporaire de mémoire. Il repart presque aussi vite qu'il est apparu et Angie se tourne vers moi. Raconte moi, comment j'ai eu cet accident ? Je ne me souviens que de peu de choses.. on faisait une soirée avec des amis à la maison.. j'ai l'impression que ça date pourtant, je suis perdue ..   Peu de temps s'est déroulé depuis cette dernière soirée, mais tant de choses se sont passés, par où commencer, je peux pas lui annoncer les choses comme ça, le choc serait trop violent et elle en souffrirait non ? Le médecin a bien précisé qu'il fallait doucement stimuler les souvenirs. Calme toi. J'embrasse sa main, le regard amoureux et j'ajoute : Tu as entendu le medecin, tout va rentrer dans l'ordre. Tu as eu un accident de voiture, la personne en face n'a rien eu et tu t'en sors juste avec une jambe dans le plâtre. Je vais devoir être ton infirmière pendant quelques jours. Je tente de lui lancer des piques, de lui remémorer ces derniers jours. Je dois l'avouer, je suis presque déçu qu'elle m'ait oublié, mais ce n'est pas de son plein gré et ce n'est pas franchement le moment de rentrer dans ce genre de simulacres. J'essuie ces larmes du revers de mon pouce, j'ai envie de l'embrasser mais c'est peut être trop non ?
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Mar 15 Juil - 9:51

    J'ai l'impression que quelque chose à changer. Que j'ai un truc sur le bout de la langue.. que je ne contrôle plus ce que je ressens. Un vide immense. Pourquoi c'est si vide en moi ? Pourquoi je ne ressens pas comme avant ? J'étais bien.. j'avais l'impression de l'être, il semblerait que mon coeur soit en manque d'une chose importante et je n'arrive plus à me souvenir de quoi il s'agit. Je ne sais plus pourquoi je suis là. Je tente de forcer sur ma mémoire mais il n'y a rien à faire, un mur. Bam, je me le prend de plein fouet. C'est douloureux sur le moment, ça sonne à l'intérieur, presque creux d'ailleurs. Je n'arrive pas à croire que je ne peux pas me souvenirs aussi facilement, fouiller dans ma mémoire, dans mes souvenirs pour sourire en repensant à mes souvenirs heureux. Je ne sais pas vraiment ce que je dois penser.. depuis combien de temps je suis ici ? Depuis combien de temps je ne me souviens plus ? C'est une sensation plus qu'étrange de se dire qu'il nous manque un bout de la vie que l'on vient de passer.. Qu'est ce qui a pu arriver durant ce laps de temps ? Je déglutis après avoir demander à Lip de me raconter ce que j'ai loupé.. ce n'est pas comme cela qu'il faut stimuler ? Je ne sais pas vraiment comment il faut s'y prendre. Je suis paumée. Il me calme sur le champ.. il me dit que l'accident n'a pas causé de dégât à l'autre personne. Je m'en sors avec un bout de mémoire en moins et une jambe dans le plâtre. Je tente de la bouger, elle est coincée.. bien dans un plâtre.. c'est anti sexy, déjà que je n'ai pas de petit ami, alors pour le coup.. je n'en trouverais jamais. Il me regarde d'une manière différente.. il serre ma main.. j'ai l'impression qu'il y a un truc qui n'est plus pareil.. il ne m'a jamais regardé de cette manière, je fronce les sourcils. Je souris légèrement. " Je dois avoir de la chance de t'avoir c'est ça ? " Pourtant je n'arrive pas à comprendre ce regard, est-ce à cause de la fatigue ? Je sens ce vide qui se calme lorsque je le regarde, c'est lui qu'il me manquait. " Dis moi ce qui a changé, tu ne m'as jamais regardé comme ça.. c'est quoi le truc ? On a couché ensemble dans ce que j'ai oublié ? " Je ris et je perd rapidement ce sourire.. il reste coincée dans ma gorge.. et je déglutis..

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philip Reyes
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 14/06/2014
› baisers volés : 102
› avatar : Shiloh Fernandez
› crédits : tumblr, shiya
› pseudo : Marion


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Mer 16 Juil - 22:21

Lip ∞ Angie
Je n'ai pas dit adieu. Je n'ai rien dit. Je me suis juste éloignée
Assis à côté d'elle, je garde ma main dans la sienne. Elle est mal en point, j'ai toujours avec son épilepsie, je sais que les risques pour qu'elle décède des suite d'une crises sont très faibles mais je ne peux m'empêcher d'être inquiet, je l'ai toujours été, après tout, on se connait par coeur et on a toujours eu besoin l'un de l'autre. Je n'ose imaginer ce que j'aurais fait si elle n'avait pas été là pendant la rupture avec Rebecca, si elle ne m'avait pas relever, je serais encore au plus bas ? Rien de sur puisque je ne suis pas du genre à baisser les bras mais tout de même. Je lui propose d'être son infirmière, jouer au docteur avec elle, ça ne me déplairait vraiment pas. Je dois avoir de la chance de t'avoir c'est ça ?  Je souris. Tu en doutais ? Je secoue la tête. Dis moi ce qui a changé, tu ne m'as jamais regardé comme ça.. c'est quoi le truc ? On a couché ensemble dans ce que j'ai oublié ? Elle commence à rire, oui, elle pensait pas tombé aussi juste en plaisantant là dessus. Mon regard me trompe, je ne m'en étais jamais rendu compte. C'est amusant, je ressens presque de la gêne, comment peut elle comprendre la chose sans avoir de souvenirs. Je m'approche un peu d'elle et je pose mes lèvres sur les siennes. La logique voudrait qu'elle ressente de nouveau ce que j'ai vécu la première fois que je l'ai embrassé. Je recule un peu et je la regarde, on a fait bien plus que coucher ensemble en réalité, on a clairement entamé une relation sérieuse tout les deux. Tiens, elle m'a même dit qu'elle m'aimait. Ca fait beaucoup d'un coup, je suppose ? Je ne lui parle pas de Becca volontairement, ni même de mon fils, chaque chose en son temps, elle va mal le prendre à nouveau ? J'espère que non, elle n'a pas vraiment de soucis à se faire, je sais qu'il ne faut jamais dire jamais, mais je ne suis plus amoureux de Rebecca, mes sentiments pour elle se sont évanouies quand elle est partie et ce que je vis avec Angie n'a rien à voir. On s'est embrassé lors de cette fameuse soirée à la maison et... La suite, elle peut doucement l'imaginer, je lui épargne le fait que ça n'a pas été simple dès le début puisque de toutes manières elle s'en souviendra d'ici quelques heures.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Jeu 17 Juil - 6:53

C'est relativement entendre un médecin vous dire que vous n'avez pas toute votre tête. Il me manque un bout de mémoire c'est affreux je trouve, qu'est ce que j'ai pu faire ? Je réfléchis et je me dis que cela ne doit pas être véritablement exaltant.. on a fumé un ou deux joints avec Lip. On a peut-être fait des soirées, regarder des films mais qu'est ce que l'on a pu faire ? Je ne sais même pas combien de temps cela fait dans le passé.. cette soirée dont je me souviens vaguement. C'est comme avoir bu trop d'alcool finalement. Je le regarde.. il semble différent, il n'est plus pareil j'ai l'impression surtout qu'il est assez bizarre.. son regard n'est pas comme ce que je me souviens.. je lui en fais la remarque et pour rire je lui sors qu'on a couché ensemble.. et là je bug.. pourquoi j'ai cette image.. Cette impression que ce n'est pas faux. Cela me fait légèrement peur. Je me pince les lèvres et j'attend qu'il fasse un truc.. qu'il m'explique parce que là, je sens que je vais défaillir. Il ne parle pourtant pas.. bordel.. qu'est-ce qui fait ? Il m'embrasse, pourquoi moi je n'ai pas bougé ? J'ai pratiquement répondu.. comme un habitude.. c'est dingue ce que je suis en train de ressentir. Mon coeur bat trop fort.. je suis.. totalement ... Oh merde, on a vraiment couché ensemble. On a vraiment fait ça ? Je frissonne.. on est fou ? Pourquoi on a pris ce risque ? J'ai peur qu'il regrette un jour.. " Enfaîte je ne sais pas trop ce que je dois en penser.. tu ressens ça aussi ? Où j'étais la seule des deux ? " Je suis perdue là à vrai dire. Je déglutis. " Enfaîte ouai ça fait beaucoup.. tu m'embrasses, je me rend compte que je.. qu'apparemment on.. " Je ne finis pas ma phrase, je me sens un peu gênée.. Il tente d'être explicite. Et je crois que j'avais déjà compris. " On a donc franchi un truc là.. c'était.. Lip.. dit moi ce que tu ressentais.. ça me fait peur.. j'ai peur que tu ne partages pas ce que j'ai l'impression d'avoir compris. " J'ai les larmes aux yeux. J'écoute.. je veux savoir.. qu'il me parle mais je sais aussi que Lip n'est pas bavard..  

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philip Reyes
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 14/06/2014
› baisers volés : 102
› avatar : Shiloh Fernandez
› crédits : tumblr, shiya
› pseudo : Marion


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Lun 21 Juil - 5:00

Lip ∞ Angie
Je n'ai pas dit adieu. Je n'ai rien dit. Je me suis juste éloignée
On a prit un risque la semaine dernière. On a décidé d'un commun accord de faire de notre relation quelque chose de plus, de passer de l'amitié à l'amour, il parait que beaucoup de relations débutent de cette façon. Et puis, l'évidence intime devient si flagrante lorsque nos lèvres se touchent. C'est un fait, elle et moi, on est faites l'une pour l'autre, on ne peut pas le nier, on ne peut plus faire comme si ça n'existait pas, comme si ce n'était pas là. Enfaîte je ne sais pas trop ce que je dois en penser.. tu ressens ça aussi ? Où j'étais la seule des deux ? Est ce que je la regarderais comme ça si jamais je ne ressentais pas la même chose, si je ne l'aimais pas moi aussi, est ce que je serais là. Je passe une main dans mes cheveux, ce n'est pas simple pour moi de me confier, je suis plutôt mauvais. Enfaîte ouai ça fait beaucoup.. tu m'embrasses, je me rend compte que je.. qu'apparemment on.. Elle a du mal à le dire, elle est gênée, son attitude est inhabituelle mais compréhensible, pour elle, c'est une découverte à nouveau, elle a tout oublié de ces derniers jours, m'en voudra t-elle lorsqu'elle se rappellera la cause de son accident ? Est ce qu'elle arrivera à me le pardonner. On a donc franchi un truc là.. c'était.. Lip.. dit moi ce que tu ressentais.. ça me fait peur.. j'ai peur que tu ne partages pas ce que j'ai l'impression d'avoir compris.   Je ne parle pas, je n'ai jamais été un grand bavard, plutôt un handicapé des mots, parce que j'ai peur de mal m'y prendre, d'en dire trop et de détruire ce début de relation, le peu qu'on a construit, mais dans le fond, c'est peut être en ne disant rien que je risque le plus gros. Je ressens la même chose que toi.   Je pourrais ajouter : je suis fou de toi, tu me rend complètement dingue et rien qu'a l'idée de te perdre j'ai cru perdre la tête mais c'est peut être trop non ? Et puis dans le fond, elle devrait me connaitre assez pour savoir que j'en pense bien plus mais que je ne dis rien. Rebecca est de retour... fis je, lascivement. Je ne sais pas trop comment exploiter ce sujet sans la blesser mais je ne pourrais pas lui cacher éternellement, et puis, quand on y pense, elle aurait fini par s'en souvenir ou s'en rendre compte elle même, l’honnêteté, c'est une bonne chose non ?

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angie Rosendale
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 18/06/2014
› baisers volés : 109
› avatar : Amanda Seyfried
› crédits : bazzart
› pseudo : ginny


MessageSujet: Re: born to die (lip)   Jeu 24 Juil - 9:19

 il ressent ce que je ressens. Rebecca est de retour. Il ressent la même chose que moi, Rebecca est de retour.. il ressent la même chose que moi.. Rebecca est de retour.. Je m'embrouille avec qu'il me dit, je ne sais plus où je dois donner de la tête. Ce que je ressens, ce que je ressens, mais c'est quoi ce que je ressens ? Bon sang j'ai peur qu'on ait franchi une limite que l'on aurait peut-être pas dû. Rebecca est de retour, ça veut dire quoi ? Qu'il est enfaîte retourné avec elle.. je ne vois pas pourquoi il me le dirait sinon. Je me souvient qu'il disait que c'était la femme de sa vie, alors en pensant à ça, je sais ce que je ressens, je suis triste, j'ai mal. Il est de nouveau avec elle et il veut me dire qu'enfaîte nous deux ce n'était qu'une idylle, j'ai oublié cette idylle et maintenant il va aller refaire une vie comme dans le passé avec elle, je ne vois pas autre chose, des larmes coulent instantanément sur mes joues lorsque je comprend que je le perd à nouveau, il n'est plus à moi, ce baiser n'était que là pour tenter de me faire rappeler ce que je suis en train de perdre. Je crois que je l'ai perdu.. lui. Oh j'ai mal bon sang, je suis triste d'imaginer que l'espace de 2 minutes, on était en couple, que notre amitié s'était transformée en relation amoureuse studieuse. Je déglutis et je hoche la tête en détournant le regard. " Je vois, elle a toujours eu toute la place dans ton coeur, je comprend. " Je renifle. Enfaîte pourquoi cela me semble logique qu'elle revienne pour le récupérer ? J'aurais dû m'en douter. Un truc me revient alors en tête.. peut-être.. Je vois Rebecca avec un enfant.. un flash dans mes pensées. Un souvenir. " Oh je sais.. tu as un fils avec elle.. bien.. " Je ris jaune.. un léger rire.. comme si c'était tellement logique.. pourquoi ne pas l'avoir compris avant, tout bonnement parce que j'ai perdu ce qui me reste des derniers jours. " Je te souhaite d'être heureux alors, je suppose que ce que l'on ressentait n'était rien n'est-ce pas ? Pour toi, c'est elle, depuis le jour où elle est partie.. "

_________________
" Le bonheur peut se trouver même dans les moments les plus sombres, il suffit de se souvenir d'allumer la lumière. "
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: born to die (lip)   

Revenir en haut Aller en bas
 

born to die (lip)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» 02. You and I, we were born to die
» You and I, we were born to die - AZAZOU
» 05. Born to be bad
» « born in the darkness. » Ϟ WILLOW&OZ.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
thunder love :: anchorage :: 4th avenue-