AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (#26) Lexie & Max | When twins need to talk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxine Fitzgerald
Lost in a sea of nightmares.
Maxine Fitzgerald
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 126
› avatar : Emma Stone
› crédits : Ava : Emi Burton - Signa : Emi Burton
› pseudo : Emi Burton


MessageSujet: (#26) Lexie & Max | When twins need to talk   Sam 12 Juil - 23:31

When twins need to talk

Lexie & Maxine

Depuis qu’elle avait pris la décision d’abandonner son enfant, Maxine avait tout perdu. D’abord James, puis Naël et sa mère, et certains amis qui ne comprenaient pas son choix et la traitaient comme si elle n’avait pas de cœur. Tout ce qui comptait avait complètement disparu. Seule Lexie demeurait présente. Sa jumelle la soutenait encore malgré tout, même si elle n’était pas forcément d’accord avec elle, au moins elle restait là. Elle l’avait sauvée de la mort et l’avait aidée à remonter un peu la pente, même si ça n’avait rien de facile. Ca faisait désormais exactement treize mois qu’elle avait laissé Sasha derrière elle, et seize qu’elle n’avait pas revu son ex-fiancé. Elle avait quasiment compté les jours depuis leur séparation, totalement anéantie, absolument pas prête à tourner la page. C’était de sa faute, et de la sienne uniquement. Elle aurait sans doute dû s’accrocher à lui, lui faire plus confiance, le croire quand il disait qu’ils s’en sortiraient à deux. C’était trop tard maintenant. Pourtant, elle n’avait jamais cessé de penser à James. Qu’est-ce qu’il faisait maintenant ? Comment vivait-il ? L’avait-il remplacée, est-ce qu’il était heureux, toutes ces questions qu’elle se posait constamment. Finalement, elle avait appris qu’il était retourné à Seattle quelques jours après l’accouchement, comme un fait exprès. Elle avait été désespérée en le sachant si loin d’elle.

Puis il était revenu en ville. Ce qu’il faisait ici, elle n’en savait rien, et elle ne savait pas non plus quoi faire à présent. Elle voulait le revoir, elle voulait lui parler, s’excuser, lui dire qu’elle ne pouvait pas vivre sans lui, mais elle avait peur, comme d’habitude, de toute façon elle était toujours effrayée de tout, ça ne changeait pas avec l’âge. Elle était tellement ridicule. Sa sœur semblait toujours plus forte à ses yeux. Après tout, elle n’avait pas tenté de se suicider, elle. Lexie avait tenu bon, contrairement à sa faiblarde de sœur. Maxine n’était qu’un boulet, voilà tout. Au fond sa mort n’aurait pas causé tant de dommage, au contraire, ça aurait certainement délivré bien des gens, à commencer par sa sœur. Même après tout ce temps, elle en restait convaincue, mais elle avait promis à Lexie de ne plus essayer de mettre fin à ses jours, alors elle devait demeurer forte. Si son père n’était pas parti, tout ceci ne serait peut-être pas arrivé. Elle ne pouvait s’empêcher d’y penser. Au fond, c’était en partie sa faute à lui aussi. Sans sa fuite, elle aurait certainement eu plus confiance, elle aurait peut-être été plus forte, elle aurait peut-être gardé son enfant. Rien n’était moins sûr.

Elle voulait voir sa sœur, lui demander conseil, lui demander de l’aide quant à la situation. Lexie aussi avait à lui parler. Qu’est-ce qui était arrivé ? Elles n’étaient peut-être pas jumelles pour rien, Lexie aussi avait perdu l’amour de sa vie, des années auparavant, à cause d’une idiote qui s’était mise à la menacer. Maxine connaissait toute l’histoire, et elle était bien la seule, apparemment. Elles étaient trop proches pour se cacher quoi que ce soit. Lorsqu’elles avaient un problème, elles s’arrangeaient toujours pour se voir et en parler, essayer de trouver une solution même s’il n’y en avait pas toujours, et cette fois-ci n’échappait pas à la règle. Elles devaient se voir ce soir chez la rousse. Lorsque Maxine sortit de son studio photo, il faisait déjà nuit. Elle avait autant tardé ? Elle se pressa de fermer à clé et de rejoindre sa voiture pour foncer chez sa sœur. La voir allait lui faire le plus grand bien, elle en était certaine. Elle pourrait enfin se libérer de ce poids qu’elle avait sur le cœur.

Elle arriva bien vite devant chez Lexie et courut presque pour atteindre la porte et sonner. Lorsqu’elle ouvrit, Maxine esquissa un sourire, heureuse de voir sa sœur. « Pardon, je suis en retard, j’étais au studio et je n’ai pas vu le temps passer ! » Elle se laissait toujours absorber par son travail, qu’elle adorait, et qui lui faisait oublier à quel point sa vie était misérable. Elle entra ensuite, puis prit sa sœur dans ses bras, ayant tant besoin de cette petite étreinte. « Tu vas bien ? » Lexie était aujourd’hui la personne la plus importante de sa vie, il était essentiel que tout aille bien pour elle, et si ça n’allait pas, elle ferait tout pour arranger les choses. Cette soirée s’annonçait déjà comme un grand bol d’oxygène.

code by Silver Lungs

_________________
And I will always love you
Give me reasons to believe that you would do the same for me. And I would do it for you, for you. Baby, I'm not moving on I'll love you long after you're gone. For you, for you. You will never sleep alone. I'll love you long after you're gone and long after you're gone, gone, gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie Fitzgerald
MEMBRE + les pilliers de la société
Lexie Fitzgerald
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 87
› avatar : Emma Stone
› crédits : liloo_59
› pseudo : Aurore E.


MessageSujet: Re: (#26) Lexie & Max | When twins need to talk   Mer 16 Juil - 9:50

When twins need to talk
maxine & lexie
Hier j'ai reçu un texto de Maxine. Apparemment, elle avait quelque chose d'urgent à me raconter. En fait, j'avoue que j'ai paniqué en voyant son sms... A vrai dire, j'y ai pensé toute la nuit, j'ai regretté de ne pas être allée la voir tout de suite, ça se trouve c'était plus grave que ça n'en avait l'air. Après tout, comment voir de la détresse dans un message à part si on reçoit quelque chose du type « SOS » ? Non sérieusement, je me suis inquiétée mais comme je savais qu'elle allait m'en parler aujourd'hui, j'ai préféré ne pas être trop collante en la harcelant pour qu'elle me raconte.

Je lui ai justement proposé qu'on dîne ensemble ce soir et comme presque à chaque fois qu'elle vient, je m'applique à lui préparer de bonnes lasagnes. Evidemment, je n'aurais pas le culot de lui servir un plat en conserve ou tout droit sorti du congélateur. Bref. Moi aussi j'ai des choses à lui dire, surtout avec le retour de Kiran en ville... Bien sûr, j'étais vraiment tombée des nues quand je l'avais retrouvé chez mon frère. Depuis quand ils vivaient ensemble ? Naël dont je suis pourtant assez proche ne m'avait pas dit ça. Enfin, Kiran était aussi surpris que moi donc ça a quelque chose de rassurant d'un côté.

Comme quoi, cette soirée promet d'être riche en confidences, un peu comme à chaque fois qu'on passe du temps ensemble à vrai dire, mais cette fois plus que jamais. Le repas est bientôt prêt et j'ai tout fait pour que ce soit bien, j'ai passé l'après-midi en cuisine après avoir fini de boucler un énième dossier. Max ne devrait pas tarder à arriver. Comme d'habitude, je suis impatiente de la voir. Faut croire qu'on représente vraiment les jumelles fusionnelles ! Toujours là l'une pour l'autre, et ça quoi qu'il arrive.

J'attends Max plus longtemps que je n'aurais dû et je ne m'inquiète pas plus que ça. Je sais qu'elle passe beaucoup de temps au travail et ce n'est pas impossible qu'elle y soit restée plus que prévu. On est deux acharnées du travail et quand quelque chose nous plait, alors on s'investit dedans un maximum et parfois même plus que de raison. En effet, elle arrive une fois la nuit tombée et dès que je lui ouvre la porte, après avoir quitté le canapé d'où je regardais une série, elle s'excuse pour le retard. Je lui adresse un sourire en secouant la tête :

« T'en fais pas, je m'en doutais un peu. »

Je la laisse entrer et à peine dans l'appartement, elle me prend dans ses bras. Ça ne me choque pas plus que ça, bien qu'on ne s'enlace pas à chaque fois qu'on se voie. Quelques secondes plus tard, elle me demande comment je vais. En fait je ne saurais pas vraiment lui répondre sans mentir un peu, dans le sens où je ne peux pas dire que ça ne va et que je ne peux dire non plus que tout va bien, puisque j'ai revu Kiran. Disons que c'était à la fois une bonne et une mauvaise surprise.

« Je pense que oui... Je te raconterai. Et toi ? Tu devais pas me raconter quelque chose ? »

Je me dirige vers le mini-bar et enchaine :

« Qu'est-ce que je te sers ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxine Fitzgerald
Lost in a sea of nightmares.
Maxine Fitzgerald
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 126
› avatar : Emma Stone
› crédits : Ava : Emi Burton - Signa : Emi Burton
› pseudo : Emi Burton


MessageSujet: Re: (#26) Lexie & Max | When twins need to talk   Mar 22 Juil - 20:26

When twins need to talk

Lexie & Maxine

Elle avait encore passé la journée et même une partie de sa soirée enfermée dans son studio photo. Son travail, c’était sa vie à présent, c’était la seule chose qui fonctionnait encore, même si ses photos n’étaient plus aussi belles qu’avant, et certains ne se gênaient pas pour le lui faire remarquer au travers d’une petite pique ou d’un soupir las. Elle s’acharnait pourtant, refusant de faire une pause, d’abandonner sa passion. Si rien n’allait plus, au moins, elle avait toujours la photographie. Tout oublier en travaillant, c’était son truc. Elle passait donc un temps fou là-bas, sans jamais se soucier de l’heure, sortant parfois si tard que même les restaurants étaient fermés. Ce n’était peut-être pas très bon comme méthode, mais tant pis. Aujourd’hui cependant, c’était un peu différent. Elle avait rendez-vous avec sa sœur chez elle. Elle lui avait envoyé un sms la veille pour lui parler. S’il y avait une personne qu’elle pouvait encore voir normalement, c’était elle. La seule à ne pas la rejeter pour ce qu’elle avait fait. Même si elle n’était pas forcément d’accord, elle acceptait. Lexie était maintenant la personne la plus importante dans sa vie.

Elle jeta un coup d’œil à sa montre pour la première fois de la journée et s’aperçut de son retard. Elle détestait ça. Elle se pressa alors de ranger correctement son travail en cours, remettant ses chaussures –elle finissait toujours par les enlever au cours de la journée- et s’empara de sa veste et de son sac à main avant de quitter son lieu de travail en refermant à clé derrière elle. Elle courait pratiquement jusqu’à sa voiture, manquant de se casser la figure en plein milieu de la rue, étant d’une maladresse infinie. Elle prit alors la route jusqu’à chez Lexie et se gara rapidement puis alla sonner à la porte. Essoufflée, elle était finalement arrivée, avec un retard monstrueux cependant. Après quelques instants, sa sœur ouvrit la porte et Maxine esquissa aussitôt un petit sourire en s’excusant de son retard. La voir lui faisait déjà un bien fou. Elle avait besoin d’elle, maintenant plus que jamais sans doute.

Lexie secoua la tête. Elle s’en doutait. Evidemment, elles étaient pareilles, à se laisser absorber par le travail bien plus qu’elles ne le devraient, jusqu’à même oublier l’heure. Elle entra donc et ne put s’empêcher de prendre sa sœur dans ses bras. Elle ne faisait pas toujours ça, mais cette fois, cette étreinte n’était pas de trop. Elle en avait vraiment besoin. Elle lui demanda ensuite comment elle allait, soucieuse. Elle aussi avait quelque chose à lui, mais quoi ? Ca l’intriguait, elle ne paraissait pas très bien. Cette soirée leur ferait du bien à toutes les deux, sans doute. Elle lui raconterait… Max avait déjà le sentiment qu’elles en viendraient à parler de Kiran. Peut-être qu’elle se trompait, mais bon. Sa sœur lui retourna la question. Elle hésita. Comment allait-elle en définitive ? « Ca va, je suppose. En tout cas ça pourrait aller bien pire. On en parlera tranquillement tout à l’heure, tu veux bien ? » Elle n’avait pas vraiment envie de lui dire qu’elle avait retrouvé la trace de James, qu’elle savait où il vivait maintenant et qu’elle hésitait à lui rendre visite, dans l’entrée comme ça, entre le bonjour et le ça va.

Elle retira sa veste et la posa sur le porte manteau, ainsi que son sac, et enleva aussi ses chaussures. Elle détestait entendre les talons claquer lorsqu’elle n’était pas dehors. Elle suivit ensuite Lexie jusqu’au minibar où elle lui demanda ce qu’elle voulait. Max baissa un peu la tête avant de la relever sur sa jumelle, l’air un peu bizarre. « Ce que tu as de plus fort ? » Elle n’était pas du genre à boire, au contraire, la plupart du temps, elle restait parfaitement sobre, même en soirée. Mais elle avait besoin de quelque chose pour lui donner du courage. Comment parler de son ex-fiancé comme ça ? « Bon… Tu commences ! Qu’est-ce qui te tracasse ? » C’était plus simple de lui demander à elle que de parler de ses propres problèmes. Elle s’inquiétait vraiment pour Lexie, peut-être un peu trop, mais c’était son caractère. Toujours trop inquiète, trop peureuse, trop tout, en fait. Et sa tentative de suicide en était la preuve. Une personne normale aurait sans doute tenu bon, mais pas elle. Elle se demandait parfois ce qui la retenait de recommencer, puis elle se souvenait qu’elle avait promis à sa sœur.

code by Silver Lungs

_________________
And I will always love you
Give me reasons to believe that you would do the same for me. And I would do it for you, for you. Baby, I'm not moving on I'll love you long after you're gone. For you, for you. You will never sleep alone. I'll love you long after you're gone and long after you're gone, gone, gone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie Fitzgerald
MEMBRE + les pilliers de la société
Lexie Fitzgerald
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 87
› avatar : Emma Stone
› crédits : liloo_59
› pseudo : Aurore E.


MessageSujet: Re: (#26) Lexie & Max | When twins need to talk   Mer 13 Aoû - 3:35

When twins need to talk
maxine & lexie
Eh oui, depuis que j'ai revu Kiran, j'ai le moral au plus bas... Le retrouver, qui plus est chez mon frère, a été assez brutal. Les retrouvailles ont été glaciales et à chaque fois que je disais ne serait-ce qu'un mot pour me défendre, j'avais l'impression de m'enfoncer petit à petit... Je lui retourne la question classique et elle me répond que ça pourrait être pire, qu'on parlera de ce qu'elle doit me raconter dans la soirée. Là, je sens que je vais pas échapper à l'interrogatoire et que je vais devoir parler en première... Je vais jusqu'au mini-bar pour nous préparer nos verres.

« Ce que j'ai de plus fort ? Bon ben tequila... »

Puis l'alcool aide à faire parler, c'est pas plus mal si un petit shot nous aide un peu. Bien que ça ne soit pas mon genre de picoler comme c'est pas permis, mais là, je crois qu'on en a bien besoin. Evidemment, à peine les verres servis qu'elle me dit de commencer. Par où commencer aussi ? Pff... Si seulement il n'était pas revenu, tout aurait été plus simple... Pourquoi il est revenu d'ailleurs ? Pour que je culpabilise encore un peu plus d'avoir tout foutu en l'air ? Comme si j'avais besoin de ça. Pour me donner du courage, je finis mon shot avant de partir directement avec la bouteille et me vautrer sur le canapé. Fille désespérée vous croyez ?

« Kiran. »

Nouvelle gorgée de tequila suivie d'un soupir. J'aurais dû le considérer comme faisant partie du passé, et pourtant... Je n'ai jamais réussi. Tout ça parce qu'il ne m'a jamais laissé le temps de me justifier. Il s'en fichait et ça, je le comprenais mais il aurait au moins pu m'écouter, qu'on arrange ça et que tout aille mieux...

« Tu te rends compte... Huit ans que je l'avais pas vu. Je n'ai jamais eu de nouvelles et quand je suis allée chez Naël à l'improviste, il était là, dans son appartement. Et c'est après que j'ai appris qu'ils étaient colocs. T'en connais beaucoup de gens qui tombent sur leur ex comme ça toi ? Sérieusement... Je savais pas qu'il était en ville et voilà comment je l'ai appris. Tu sais, j'ai essayé de lui expliquer ce qui s'est vraiment passé mais il avait l'air de s'en foutre, toujours égal à lui-même. »

Je soupire de nouveau et prends cette fois une plus grosse gorgée de tequila, avant de guetter la réaction de Max. Je lui laisse à peine le temps de réagir que j'enchaîne :

« Dis moi que ce que tu devais me raconter est moins déprimant, je t'en prie ? »
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (#26) Lexie & Max | When twins need to talk   

Revenir en haut Aller en bas
 

(#26) Lexie & Max | When twins need to talk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» We needed to talk, sister ! - Lexie & Alex.
» The common thread that links Cuba, Haiti, Guyana and Bolivia
» Les acteurs au potentiel ardaien
» [Sept.] Promenons-nous dans les bois...[Billou et Ma Twins]
» Michelle McCool vs Brie Bella vs AJ Lee

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
thunder love :: bridal veil island :: homes :: moonglow street-