AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 I'd rather run my own world than face your reality (charlotte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charlotte Blackwell
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 09/09/2014
› baisers volés : 3
› avatar : Karen Gillan
› crédits : peverells
› pseudo : nemo girl

MessageSujet: I'd rather run my own world than face your reality (charlotte)   Mar 9 Sep - 6:07


blackwell, charlotte andrea louisa
sit comfortably wilst telling lies
❖❖❖
nom blackwell prénom(s) charlotte andrea louisa âge 21 ans date, lieu de naissance le 28 février 1993 à l'hôpital d'Anchorage origines américaine statut civil célibataire orientation sexuelle hétérosexuelle étude/boulot guide du musée d'Anchomage caractère charmeuse - menteuse - rêveuse - impressionnable - romantique - gamine - optimiste groupe lavander avatar karen gillan
vient d'une famille très riche qui habite une énorme maison à proximité de Anchorage - son père, qui voulait un garçon comme premier enfant, l'appelle Charles - mange exclusivement bio, une lubie de sa mère pour rester mince, et elle a gardé cette habitude - achète tous les magazines de mode qui sont sur le marché, tout les mois - a une petite soeur de 18 ans, qui a moins de mal qu'elle à se faire à la perte de tout leur argent - son père a joué toutes ses économies en bourse (y compris l'argent pour les études de ses filles) et a tout perdu - a dû arrêter ses études au bout de deux ans - rêve toujours de pouvoir retourner à l'université pour devenir chercheuse - est consciente de son potentiel de séduction, malgré cela, ne tombant que sur des garçons ne voulant rien de sérieux, elle est toujours vierge - espère un jour tomber sur le prince charmant - se paye des cours de danse, une des seules choses qu'elle se permet depuis qu'elle est fauchée - il lui arrive de faire la plonge au restaurant gastronomique en échange de l'addition pour le repas qu'elle a fait avec des amis riches - sort quelques fois par mois pour une soirée de débauche avec ses amis de la fac, beaucoup moins riches.
que pensez-vous de la légende? y croyez-vous? j'en ai entendu parler depuis que je suis toute petite, ayant vécu ici toute ma vie. J'y croyais avant, mais voyant que je ne suis pas heureuse en amour, je me suis vite rendue à l'évidence que cette légende n'est qu'une légende. De toute façon, étant scientifique, je suis de nature rationnelle et ne crois pas à tout ce qui n'a pas de preuve rationnelle. parlez-nous de votre vie sentimentale, de manière générale. Je ne suis jamais tombée amoureuse. J'ai eu quelques aventures, mais rien de bien fou. Je suis assez convaincue que je ne suis pas belle, ou pas intéressante. Et maintenant que j'ai perdu tout mon argent, je suis plus concentrée sur le fait de cacher ça au monde entier plutôt que de chercher à plaire aux garçons. De toute façon, comment pourrais-je plaire sans argent ? êtes-vous plus du genre fétard ou flemmard? je suis l'un et l'autre. J'adore sortir avec mes amis, pour faire la fête en bonne et due forme, mais je ne peux pas le faire aussi souvent qu'avant. Depuis que j'ai dû arrêter mes études et prendre un vrai boulot, j'ai développé un côté flemmarde, traînant en pyjama chez moi. voir des couples heureux, ça vous fait quoi? ça me soûle un peu, à vrai dire. Etant donné que je ne réussis pas à trouver l'amour, ça me désespère de voir que d'autres réussissent en amour. Je suis heureuse pour eux, c'est sûr. Mais ça me rend un peu désespérée. pensez-vous que la malédiction à joué sur votre vie sentimentale? étant donné que je ne crois pas à cette malédiction, je ne pense pas, non. Non, je pense que ma vie sentimentale est désastreuse parce que je ne suis pas intéressante et que les garçons ne recherchent pas une fille comme moi.

good to know you

"Charles !" La voix de mon père résonne dans la villa. Je lève la tête de mon magazine scientifique, allongée sur mon lit. "Quoi ?" Je hurle depuis ma chambre. "Ta mère et moi devons te parler." Je pousse un soupir, il m'agace. J'étais plongée à fond dans cet article qui explique la diffraction, et si j'arrête ma lecture, je vais devoir tout recommencé parce que j'aurais oublié. "Tu descends ou bien ?" Mon père se fait de plus en plus pressant, et en plus il est autoritaire. Encore un autre soupir, et je sors de ma chambre. Je dévale les grands escaliers quatre à quatre et me rends dans le salon, où je trouve mes parents assis sur le canapé. Je me poste devant la cheminée qui ne sert à rien, car au Texas il ne fait jamais froid au point d'allumer un feu. "Qu'est-ce qu'il y a ?" "Ma chérie, le bal de promo, c'est dans une semaine." J'enfonce mes mains dans les poches de mon jean. "Et ?" "Est-ce que tu y vas avec quelqu'un ?" Je regarde le sol. "Oui, un garçon de ma classe m'a invitée." Soudainement, ma mère se met à taper dans ses mains. "Oh, chouette ! Il faut qu'on aille t'acheter une robe !" Je pousse un grognement. Je voulais y aller en pantalon et jolie chemise. Comme d'habitude, à tous les mariages où on est allés. On me regardera toujours bizarrement mais je m'en fiche. C'est quoi le problème ? "Allez, chérie, c'est ta dernière année de lycée, tu vas être magnifique ! Promis, on n'achètera rien de trop extravagant." "Maaaaaan ! J'ai pas envie." "Charles, tu obéis à ta mère ! Il est temps que tu t'habilles comme une femme, puisque tu es une femme. Finis de jouer le..." Il fait un petit mouvement de la main pour désigner mes vêtements. "Garçon manqué." "Ne l'appelles pas Charles." "Quoi ? C'est son prénom." "Non, elle s'appelle Charlotte." "Ce n'était pas le prénom que nous avions décidé ensemble." "C'est parce que tu étais persuadé que c'était un garçon !" "Soit ! Je veux bien aller avec toi essayer des robes." J'en ai marre qu'ils se chamaillent, donc je clos la conversation. Ma mère tape encore sans ses mains pour signifier son contentement d'enfin pouvoir aller faire du shopping avec moi, tandis que mon père émet un marmonnement de contentement, avant de retourner à son journal. Je lui fais des oeillades, d'ailleurs, à son journal, parce que j'aimerais bien retourner à ma lecture, moi aussi. Mais à part ça, j'ai signé mon arrêt de mort. Je sais qu'à partir de maintenant, ma mère va me forcer à m'habiller comme une femme.
C'est bizarre, dans les cabines d'essayage de ce magasin, il n'y a pas de miroir. Non, il y a juste un pouf pour... Je ne sais pas trop à quoi il sert. Je trouve ça injuste. Si on veut se voir, on doit sortir et aller s'admirer devant le grand miroir dans la salle, et subir les regards de toutes les clientes. Et à ce moment précis, je n'ai pas envie d'affronter ses regards. Ma mère m'a trouvé une robe, m'a forcée à rentrer dans la cabine avec, le tout en arrachant l'élastique que j'avais dans les cheveux pour les détacher. "Alors ?" "Je ne sais pas." "Allez, sors !" "Ok..." J'ouvre timidement le rideau, et marche difficilement vers le miroir. J'ai dû mettre des talons, aussi. Parce qu'apparemment je ne peux pas porter des chaussures plates. La bouche de ma mère s'ouvre grande ouverte. Elle a l'air choquée. Quoi ? C'est quoi le problème ? Je me retourne, et me vois enfin. J'en suis moi aussi bouche bée. Je suis jolie. Moi, dans une robe, avec des talons, et les cheveux détachés, je suis jolie.

"Ce serveur est vraiment trop canon. Si j'étais pas en couple, je peux te dire que je l'aurais déjà mordu." La blonde à côté de moi mate les fesses de notre serveur attitré. C'est mon père qui avait décidé que lorsqu'on viendrait, on aurait toujours la même table et les mêmes serveurs. Lorsque l'un d'eux avait changé de boulot (peut-être qu'il s'est fait virer, je sais pas, en tout cas il est parti), c'est lui qu'ils avaient mis à sa place. Mon père lui a fait vivre un enfer, mais finalement il avait décidé qu'il l'aimait bien. Donc c'était devenu notre serveur attitré. Il a très certainement déjà craché dans l'assiette de mon père, d'ailleurs. Mais on s'en fout. Je suis donc au restaurant, passant une soirée entre filles, avec mes deux meilleures amies du lycée. C'était un lycée privé, bien entendu, avec que des gosses de riches. Je ne passais pas inaperçue, habillée comme un garçon manqué, mais passons. Depuis, j'ai appris à m'habiller comme une fille, d'ailleurs je suis très jolie ce soir. Mais surtout, depuis, ma famille a perdu tous ses sous. Mais personne n'est au courant. C'est un voeu de mes parents, mais aussi de moi-même. J'ai eu beaucoup de mal à me faire accepter dans cette société, je n'ai pas envie de me faire bannir maintenant. "T'aurais aucune chance, il bouffe Cha des yeux." "Hein ?" Je relève les yeux de mon assiette. Alice, la blonde, fait une moue. "C'est vrai qu'il te mate. Tant pis." Je regarde le serveur qui repart dans les cuisines après avoir pris la commande de la table à côté de la notre. Le serveur que je fais semblant d'ignorer devant mes amis et ma famille. Le serveur qu'en fait je connais bien, depuis quelques mois. Depuis que j'ai perdu mes sous en fait. Depuis que j'ai pris l'habitude de faire la plonge pour payer mon repas. Le chef a pris l'habitude, quand il me voit arriver, il sait que je vais passer trois heures devant l'évier après mon repas. "Mais non, il me mate pas." Ca serait trop bizarre. Vraiment trop bizarre. C'est lui qui est venu me voir, la première fois que j'ai fait la plonge. On est devenus potes. Il se moque de moi pour être pauvre. C'est bien le seul qui est au courant de mon mensonge. Je l'aime bien, ce garçon. Mais je dois faire comme si je ne le connaissais pas. Donc je l'ignore, quand il prend notre commande, nous ramène les plats, ou bien prend nos assiettes vides pour qu'elles soient lavées par mes soins plus tard. "Allez, Charlotte. Me dis pas que tu le trouves moche." Je le regarde encore furtivement, et il me regarde aussi. Vite, je baisse le regard sur mon assiette. J'espère que je n'ai pas piqué un fard. "C'est vrai qu'il est mignon." C'est juste que je n'avais jamais pensé à lui de cette manière.

prénom/pseudo camille/nemo girl âge 20 ans tu es... personnage inventé comment as-tu découvert le forum? par marie, alias maya   t'en penses quoi? il est très joli fréquence de connexion autour de 3 fois par semaine, voire plus un petit mot?

Code:
<taken>karen gillan</taken> ♢ <nm>charlotte blackwell.</nm>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya Austen
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 13/06/2014
› baisers volés : 121
› avatar : Zoella Sugg
› crédits : kaiji (avatar) - wild hunger (signature) - tumblr (gifs)
› pseudo : Maderose|Marie


MessageSujet: Re: I'd rather run my own world than face your reality (charlotte)   Mar 9 Sep - 7:35

Coucou toi, jolie rousse.

_________________
i hate you so much
i'm falling for you
you're stupid. but it's ok. ✻  i do not love you for the way you kiss though your lips, they can put me at ease and i do not love you for your sweet green eyes though i love when they’re looking at me and i do not love you for the way your hands can touch me and quiet my soul i love you for all of this and so much more.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlotte Blackwell
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 09/09/2014
› baisers volés : 3
› avatar : Karen Gillan
› crédits : peverells
› pseudo : nemo girl

MessageSujet: Re: I'd rather run my own world than face your reality (charlotte)   Mar 9 Sep - 7:49

Mariiiiie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaac Daniels
MEMBRE + les pilliers de la société
avatar
› date d'arrivée : 05/08/2014
› baisers volés : 98
› avatar : Colton Haynes
› crédits : Magiks
› pseudo : Daniels


MessageSujet: Re: I'd rather run my own world than face your reality (charlotte)   Ven 12 Sep - 20:53

Bienvenue par ici ;)

_________________


I've come undone, but you make sense of who I am like puzzle pieces in your hand. Then I'll see your face... I know I'm finally yours. I find everything I thought I lost before. You call my name, I come to you in pieces... So you can make me whole.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'd rather run my own world than face your reality (charlotte)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'd rather run my own world than face your reality (charlotte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CNN: Food prices rising across the world
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World
» Forge World
» Nouveauté Forge World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
thunder love :: okay? okay. :: this is a part of me-